Zoom sur … Les coopératives d’entreprises du bâtiment

Oct 21, 2013 0 commentaire par

Qu’est ce qu’une coopérative d’entreprises du bâtiment ? Et surtout quels en sont les avantages pour le particulier ? Comment sont -elles regroupées ?
Découverte…

Une coopérative d’entreprise est une société de personnes dont les membres sont immatriculés au répertoire des métiers (75% au moins) et dont DMD 20100127 (8)l’objet est le développement de leur activité artisanale. Les associés se choisissent librement. La coopérative, créée par des artisans, est gérée par des artisans, au service des artisans. La Société coopérative artisanale est une société anonyme (SA) ou une société à responsabilité limitée (SARL). Son capital est variable ce qui facilite les entrées et les sorties des membres dont la responsabilité se limite au capital apporté. La société est immatriculée au répertoire de métiers et au registre du commerce et des sociétés.

La force de la coopérative réside principalement dans le regroupement des savoir-faire des artisans d’une même région. Ainsi, elle a pour but de permettre le développement des entreprises artisanales par l’accès à des marchés que ces entreprises n’auraient pu obtenir seules. Elle offre aux artisans regroupés les complémentarités de moyens et les économies d’échelle indispensables pour s’adapter aux exigences du marché, faire face à la concurrence et répondre aux attentes des clients.

Quel est l’intérêt de faire appel à une coopérative d’artisans ?

CHALETS SERVOZ 2Le client s’adresse à une structure qui se substitue à une entreprise générale. Il n’a qu’un seul interlocuteur. La coopérative, du fait de la diversité des artisans qui la compose ne fait pas appel à la sous-traitance.  » Ce point est important, précise Christian Nizetti, de la coopérative  » Charpenterie de l’Ours. En effet, chaque artisan de la coopérative se sens très investit et n’a qu’un seul objectif : la satisfaction du client.

D’autre part, la coopérative est en mesure d’établir un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI), véritable garantie pour le client. En effet, un Contrat de Construction de Maison Individuelle est soumis à des dispositions d’ordre public auxquelles il est impossible de déroger. Le CCMI est entièrement tourné vers la protection de l’acheteur. Avec ce document, le client est certain de voir sa maison achevée, à prix et délai convenus. D’autre part, d’autres protections sont contenues dans le CCMI . Ainsi, à l’entrée dans les lieux, de nombreuses garanties permettent de rectifier les éventuels problèmes. De plus, le CCMI est une véritable garantie également pour les établissements bancaires qui accordent aussi plus facilement les prêts financiers. « Les artisans de la coopérative se connaissent parfaitement bien, confie Christian Nizetti. la coordination des chantiers est gérée au mieux. Au final, le client bénéficie des délais de réalisation les plus courts ! »

Pour obtenir la liste des coopératives, il suffit de contacter les fédérations de coopératives

Une fédération de poids…

La FFACB est une la plus grosse organisation professionnelle nationale qui rassemble les Groupements et Coopératives d’artisans de productions et de services du bâtiment, dont l’activité principale est de construire des maisons individuelles, rénover ou agrandir différents types de construction. « Notre Fédération a un rôle d’animation du mouvement de la coopération artisanale du bâtiment, souligne Dominique Picoron, l’actuel président de la FFACB. Elle en assure la représentation, coordonne les actions, organise toute recherche et mise en oeuvre de services communs afin de promouvoir les coopératives ainsi que le développement des entreprises adhérentes. »

En 2012, les adhérents de la FFACB ont réalisé 183 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel : 122 millions d’euros  dans le cadre du CMI (Construction Maison Individuelle), ce qui représente 772 maisons individuelles et 61 millions d’euros hors CMI (rénovations, marchés publics, travaux divers). « Des chiffres qui font de notre Fédération le premier constructeur de l’Artisanat ! poursuit Dominique Picoron. Malgré la crise que nous traversons actuellement, notamment dans le bâtiment, la FFACB et ses membres résistent et gardent le cap avec de bonnes perspectives quand même pour 2013. D’ailleurs si l’on regarde les premiers chiffres de l’année : nous enregistrons une augmentation de 28 % des ventes de maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013, en comparaison aux deux premiers mois de l’année 2012 ! »

Une recherche de qualité permanente

Photoraphel4Au travers de nombreuses actions et partenariats, la FFACB développe constamment des supports et outils pour améliorer et contrôler la qualité au sein des Coopératives et Groupements. La FFACB est impliquée dans l’action HQE en partenariat avec IMBE et notamment la rédaction de 14 fiches “cible”. La FFACB est en relation avec différents Ministères, (Artisanat, Logement, Développement Durable, Economie Sociale et Solidaire…) et participe à des groupes de travail. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’AAMOI et Vérifimmo pour améliorer les process et les outils de travail. La FFACB aide au développement de fiches techniques et outils qualité à destination des professionnels du bâtiment en Partenariat avec l’AQC (Agence Qualité Construction). En adhérant à la FFACB, les Coopératives et Groupements entrent obligatoirement dans une Démarche Qualité . Auditées régulièrement et ce, dès le 6ème mois de constitution, les Coopératives et Groupements ont accès à des outils créés par la FFACB pour ses Adhérents, de la signature du CCMI au SAV afin de maintenir une qualité de travail constante et mesurable. Notre démarche ne se limite pas à nos Adhérents. Ces outils qualité garantissent aux Maîtres d’Ouvrage un bon suivi de leur dossier. Nous avons par ailleurs développé pour eux des livrets d’entretien afin de bien entretenir leur maison après la livraison, qu’elle soit issue de la filière sèche ou humide. Toutes ces actions permettent à nos Adhérents d’avoir un des taux de sinistralité le plus bas du marché et de voir leur taux d’assurance baisser pour l’année 2013.

En marche vers la certification…

PhotoSTECO2Lors de sa dernière assemblée générale la FFACB (Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment) a annoncé la création de la « marque FFACB », un signe fort du professionnalisme des adhérents de la Fédération. « La marque FFACB a pour objectif de promouvoir les coopératives et leur travail de qualité en vantant les particularités du produit, l’efficacité du service et ainsi permettre à nos adhérents d’acquérir une renommée bien méritée, souligne Anne-Marie Becker, la Secrétaire générale de la FFACB. Cette marque vient valoriser l’organisation coopérative (une sinistralité basse et autogérée, un interlocuteur unique, un encadrement fédéral grâce à la FFACB), le tout à travers une image de marque commune qui permettra ainsi aux adhérents de se démarquer des pavillonneurs et d’avoir un vrai argument commercial. La mise en place de la marque FFACB n’est qu’une étape vers une prochaine certification ! ».

siteblais3

Dossier Projet, Non classé

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Zoom sur … Les coopératives d’entreprises du bâtiment”

Laisser une réponse