VOTRE BUDGET POUR LA MAISON

Nov 25, 2015 0 commentaire par

Si la construction ou l’achat d’une maison est une belle aventure, elle en a néanmoins un coût direct et des coûts annexes. Les frais peuvent se classer en quatre grands postes : ceux liés au crédit, au terrain, à la maison et les taxes. Voici quelques éléments afin de vous permettre de les évaluer…

LES FRAIS LIÉS AU CRÉDIT IMMOBILIER

Les frais de dossier représentent environ 1 à 1,5 % du montant du prêt principal et sont négociables.
Les intérêts intercalaires : au fur et à mesure du déblocage des prêts immobiliers, vous commencez à rembourser les intérêts sur ces sommes jusqu’à la livraison de votre maison. Des versements qui viendront s’ajouter à votre loyer en cours. Avec l’échéancier des appels de fonds du constructeur, vous pouvez demandez à votre banquier d’estimer les intérêts intercalaires.

LES FRAIS LIÉS AU TERRAIN

jkgL’étude géologique est recommandée en cas de doute sur la stabilité ou la nature du sous-sol. Il vous en coutera environ 1 000 euros.
La commission de l’agence immobilière est, le plus souvent, incluse dans le prix de la parcelle et payée par le vendeur. Il est important de vous le faire confirmer quand même dès le premier contact.
Les frais de notaire se répartissent en émoluments et en droits d’enregistrement. Il vous en coutera environ 8 % du prix d’acquisition pour un terrain « moyen ».
La mise en viabilité, c’est-à-dire la connexion du terrain à divers services (réseaux d’électricité, de gaz, d’eau, d’assainissement, de téléphone..). Dans un lotissement, ces frais sont presque toujours inclus dans le prix du terrain qui est vendu viabilisé. Pour une parcelle « en diffus » (isolée), les prix dépendent de la distance entre les limites du terrain et les équipements à raccorder.
Le bornage est indispensable en diffus. En général, son coût est à la charge du vendeur, mais pas toujours. Faites-le préciser et, le cas échéant, demandez un devis à un géomètre-expert.

LES FRAIS LIÉS À LA MAISON

fghgfLe permis de construire : La procédure est gratuite, mais un dossier préparé par un architecte (obligatoire au-dessus de 170 m2) ne l’est pas. Les honoraires sont libres. Il faut compter entre 1 200 et 5 000 euros.
L’assurance dommages-ouvrage est obligatoire et, en tant que maître d’ouvrage, vous devez la souscrire. Elle vous garantit le remboursement et la réparation des dommages qui peuvent se produire après la réception des travaux, à la fin officielle du chantier, sans avoir à attendre une décision de justice. Mais elle ne couvre pas les risques de non-achèvement de chantier en cas de défaillance de l’entrepreneur.
Les frais de voirie, de réseaux et de distribution viennent en complément de la mise en viabilité et concernent ce qui se passe entre les limites du terrain et votre maison. Raccordement du bâti à l’électricité, à l’eau, assainissement, collecte, évacuation des eaux pluviales, sans oublier les chemins d’accès à l’entrée et au garage.
Les autres petites dépenses comme la pose des compteurs d’eau, de gaz, de ligne téléphonique, du câble qui relie la logette EDF à votre tableau électrique et qui doit être effectuée par Erdf (environ 12 euros TTC le mètre). Si la longueur excède 30 mètres, le constructeur peut le faire..

LES TAXES DIVERSES

GJLa taxe de raccordement à l’égout représente quelques centaines d’euros. La mairie vous en précisera le montant.
La taxe locale d’équipement (TLE) : Elle se calcule en fonction de la surface totale de votre maison, des prêts obtenus et du taux appliqué par la commune. Et se paie en deux fois : la première moitié, dix-huit mois après l’obtention du permis de construire ; la seconde moitié, dix-huit mois plus tard. La DDE peut la calculer pour vous. La TLE coûte en moyenne de 1 200 à 2 000 euros. Il faut souvent y ajouter la taxe du Caue (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) ainsi que la TDENS (taxe départementale des espaces naturels sensibles), qui représentent de 200 à 300 euros.
Les dépenses imprévues : Vous pouvez prévoir une somme de 8 à 15 % de votre budget pour les frais inattendus. Enfin, s’ajouteront les frais de déménagement, d’assurance multirisque-habitation, d’aménagement du logement et le cas échéant de ses abords.

Dossier Projet, Finance

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “VOTRE BUDGET POUR LA MAISON”

Laisser une réponse