VOS COMBLES NON AMÉNAGEABLE DEVIENNENT AMÉNAGEABLE

Juin 05, 2019 0 commentaire par

Voici la très bonne nouvelle de ce début d’année 2019 : l’aménagement de vos combles perdus est possible, même si votre charpente en fermettes industrielle n’est pas conçue pour cela.

Les 3 critères clés pour aménager vos combles :

  • 1,80 m de hauteur sous plafond minimum,
  • Une pente de la toiture supérieure à 30°,
  • Une charpente de type « traditionnel ».

En dehors de ces éléments, on parle de combles perdus. Un comble perdu est caractérisé par une charpente en W, souvent en bois et parfois en métal. Cette charpente obstrue complètement le volume sous le toit avec des pièces de bois qui le rendent inexploitable. La pièce de bois quant à elle, située au bas de la charpente, ne permet pas de créer un plancher porteur.

Il est tout de même possible d’aménager cet espace en engageant des travaux plus lourds : la modification de la charpente en faisant disparaître le W qui obstrue le volume, la surélévation de la maison, changement d’inclinaison de la toiture et l’insertion d’une poutre porteuse qui permettra de créer un plancher porteur. Le tout avec le souci de réaliser un ouvrage durable et une architecture d’intérieure optimisée.

Ce que dit la règlementation :
il existe plusieurs règles à respecter :

  • Une hauteur sous plafond inférieure à 1,80 qui n’engagera aucune démarche, car la superficie n’entrera pas dans la surface habitable.
  • Une distance entre les fenêtres en cas de création de nouvelles ouvertures, cette règle diffère selon les communes).
  • Déclaration de travaux obligatoire dans les cas suivants : pour toute création de surface habitable supplémentaire entre 5 et 40 m2, et dans le cas de modification de la façade ou de la structure porteuse de la maison.

Un permis de construire sera obligatoire pour l’aménagement de combles qui portera la superficie habitable totale de la maison à plus de 150 m2 (intervention obligatoire d’un architecte) et pour une surface habitable supplémentaire au-delà de 40 m2. Attention aux cas de Zone Protégée : une autorisation des Bâtiments de France devra être demandée, en plus d’un permis de construire.

Les différents types de travaux d’aménagement de vos combles selon le plan que vous aurez établi, comprendront :

  • l’isolation : en laine de verre ou en laine de roche, en panneaux ou en rouleaux dont l’épaisseur doit être de 20 cm minimum. Il est cependant possible de réduire cette épaisseur en utilisant des isolants minces
  • la pose de fenêtres : fenêtre de toit ou lucarne
  • l’électricité
  • la modification éventuelle de la charpente
  • la création d’un plancher : en dalles de particules agglomérées ou en bois massif
  • la création d’un accès : escalier à pas japonais, échelle de meunier classique, ou si l’espace le permet un escalier droit, tournant (1/4 ou 1/2) ou en colimaçon
  • Et si vous désirez installer une pièce d’eau, pensez à augmenter le circuit de distribution sanitaire et des évacuations.
  • Pour le budget global comptez entre 500 et 1500 € le m², celui-ci dépendra de l’ampleur des travaux et du type de pièce que vous souhaitez placer dans cet espace.

Bon à savoir : dans certains cas comme pour les interventions d’isolation des aides financières dispensées par l’État peuvent être envisagées.

Aménagement de combles, Charpente, Non classé, Travaux, Votre projet

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “VOS COMBLES NON AMÉNAGEABLE DEVIENNENT AMÉNAGEABLE”

Laisser une réponse