UNE MAISON CERTIFIÉE PASSIVE À PELUSSIN

Mai 31, 2018 0 commentaire par

Après de longs mois d’échanges, de réflexion et de travail entre clients, thermicien et architecte, le projet s’est concrétisé grâce à la maitrise d’œuvre d’artisans locaux.

Le choix de la structure bois s’est rapidement imposé par ses atouts de fournir de très faibles ponts thermiques. Le bois par son faible impact environnemental et sa capacité à stocker le dioxyde de carbone répond aux exigences écologiques.

Les propriétaires souhaitaient vivre dans une maison lumineuse et performante : le concept de maison passive répondait à leur attente.

La maison « compacte » est agencée sur deux niveaux, un vide central offre de belles perspectives, une généreuse luminosité et une excellente répartition de la température.

Le chauffage est fourni par un poêle de masse de petite puissance qui siège au centre de la maisonnette, lui conférant chaleur et convivialité.


Les menuiseries bois-alu à triple vitrage sont équipées au sud et à l’ouest de brise-soleil orientables permettant de limiter les surchauffes et privilégient la vue et la lumière.
L’isolation des parois et de la toiture est formée de matériaux biosourcés en deux couches, une répartie dans la structure et la seconde en extérieur. Les ponts thermiques ont été limités et l’étanchéité à l’air a été très soignée. L’inertie nécessaire est garantie par un dallage béton au rez de chaussée et un mur en béton et pierres au centre de la maison. La ventilation est en double flux, ce système permet un confort thermique homogène et des économies substantielles. L’eau chaude est produite par des capteurs solaires auto-vidangeables en toiture.
L‘ouverture de l’espace baigné de lumière, la qualité de l’air, de température et d’acoustique apportent confort et enchantement à ses habitants. clients.

Le label européen « Maison Passive – Passiv Haus » a été obtenu en novembre 2015.
C’est la première maison individuelle passive labellisée de la Loire.

En quelques chiffres
Étanchéité à l’air – test d’infiltrométrie n50 : 0,5 vol/h
Besoin de chaleur de chauffage : 15 kWh/m²/an
Consommations en Énergie primaire : 57 kW hep/m²/an
Taux de couverture solaire de l’eau chaude : 66 %
1.5 de stère de bois par an pour le chauffage des 144 m² de l’habitation, soit moins de 100 € !

Architecture, Dossier Projet, Eco Construction, Maison passive

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “UNE MAISON CERTIFIÉE PASSIVE À PELUSSIN”

Laisser une réponse