Une maison à la campagne…

Sep 20, 2013 0 commentaire par

Pour sa maison secondaire, le propriétaire parisien dont la famille est originaire du nord Aveyron, a choisi de la faire construire sur une terre appartenant autrefois à ses grands parents. A la limite du Cantal, le vaste terrain autorise une construction aux lignes résolument modernes alliant les matériaux naturels pour une parfaite intégration au paysage. La maison se déploie de plain pied avec un volume de 350 m², dont 90 m² de garage, 300m² de terrasse en Ipé et une piscine en immersion . La partie centrale du bâti habillée en pierre de pays, le schiste, tranche avec les deux parties latérales en ossature bois recouvertes de planches anciennes. De plus, le choix des bois s’est orienté vers des espèces canadiennes comme le Red Cedar en toiture et le Yellow Pine en bardage. Ainsi, la maison marie le bois, la pierre, l’aluminium noir et le zinc.

 

 Les menuiseries mixtes marient également le bois à l'intérieur, en chêne et l'aluminium noir à l'extérieur, identiques aux volets, dont les coffres sont dissimulés dans l'avant-toit d'un mètre. La baie coulissante de 6 mètres par 2,4 mètres, à trois vantaux coulissants, trouvent un rythme grâce aux deux poteaux. Ceux-ci intègrent les coulisses des volets roulants dans les bardages.

Les menuiseries mixtes marient également le bois à l’intérieur, en chêne et l’aluminium noir à l’extérieur, identiques aux volets, dont les coffres sont dissimulés dans l’avant-toit d’un mètre. La baie coulissante de 6 mètres par 2,4 mètres, à trois vantaux coulissants, trouvent un rythme grâce aux deux poteaux. Ceux-ci intègrent les coulisses des volets roulants dans les bardages.

Cet espace terrasse donne sur l'arrière. Il offre un agréable lieu de repos avec ses bancs habillés de coussins et rehaussés de jardinières pour proposer une intimité optimum.

Cet espace terrasse donne sur l’arrière. Il offre un agréable lieu de repos avec ses bancs habillés de coussins et rehaussés de jardinières pour proposer une intimité optimum.

La piscine se devine, intégrée sur une terrasse de larges lames lisses d'Ipé. Ainsi, le bassin avec sa plage à immersion atteint 1,80 m au plus profond.

La piscine se devine, intégrée sur une terrasse de larges lames lisses d’Ipé. Ainsi, le bassin avec sa plage à immersion atteint 1,80 m au plus profond.

L'ensemble des terrasses en lames lisses d'Ipé est posé sur des plots réglables. Les marches descendent sur le terrain naturel à l'arrière de la maison.

L’ensemble des terrasses en lames lisses d’Ipé est posé sur des plots réglables. Les marches descendent sur le terrain naturel à l’arrière de la maison.

Les murs en schiste de 25 cm habillent des murs en béton banchés de 25 cm, avec un isolant entre les deux types de matériaux. Là encore, la menuiserie s'intègre dans l'épaisseur des murs pour une pose en tunnel.

Les murs en schiste de 25 cm habillent des murs en béton banchés de 25 cm, avec un isolant entre les deux types de matériaux. Là encore, la menuiserie s’intègre dans l’épaisseur des murs pour une pose en tunnel.

La couverture de la maison est constituée de bardeaux en Red Cedar. Le bardeau, cette petite planchette rectangulaire, est un choix, à la fois esthétique et traditionnel dans la région. Le bardage est réalisé en vieilles planches de Yellow Pine de 150 ans venues de fermes canadiennes ( www.bordeaux-bois-ancien.fr ). Chaque planche, remise en état garde la patine grisée du temps. Les châssis fixes, enchâssés dans le bardage, aux effets de meurtrières, donnent la lumière nécessaire au couloir mais aussi rythment la façade de la partie habitation, jusqu'au garage. Ainsi, les quatre portes basculantes du garage, sont harmonieusement dissimulées dans la façade dans le même habillage de planches en Yellow Pine.

La couverture de la maison est constituée de bardeaux en Red Cedar. Le bardeau, cette petite planchette rectangulaire, est un choix, à la fois esthétique et traditionnel dans la région. Le bardage est réalisé en vieilles planches de Yellow Pine de 150 ans venues de fermes canadiennes ( www.bordeaux-bois-ancien.fr ). Chaque planche, remise en état garde la patine grisée du temps.
Les châssis fixes, enchâssés dans le bardage, aux effets de meurtrières, donnent la lumière nécessaire au couloir mais aussi rythment la façade de la partie habitation, jusqu’au garage.
Ainsi, les quatre portes basculantes du garage, sont harmonieusement dissimulées dans la façade dans le même habillage de planches en Yellow Pine.

 

Pierre Joissons Photographe
Tél : 06 08 62 46 89

Cabinet d’architecture : Bellat et associés
49 rue Vaneau, 75007 Paris

Ossature bois : CM Bois et Habitat
La Concristie, 12140 Le Fel

Architecture, Constructeur, Maison bois, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Une maison à la campagne…”

Laisser une réponse