Un observatoire pour s’informer sur les installations RT 2012 en France

Juin 02, 2015 0 commentaire par

Le bureau d’études thermiques Keeplanet a récemment mis en ligne le résultat de nombreuses données d’études collectées au cours de ses cinq premières années d’existence et désormais hébergées sur le site «Observatoire.rt-2012.com». D’un simple clic, cet outil permet d’avoir une vision globale des installations réalisées dans de nouvelles constructions, dans une zone géographique donnée, pour aboutir au niveau défini par la Réglementation Thermique 2012.

SUR LE MÊME SUJET

Si tout le monde, aujourd’hui, a pu intégrer dans son vocabulaire la RT2012, il n’en reste pas moins que les détails sont parfois bien complexe pour le particulier. C’est le postulat du bureau d’études thermiques Keeplanet qui a récemment mis en ligne un observatoire dédié aux installations RT 2012 sur tout le territoire. Le but ? Avoir en un seul clic une vision globale des installations réalisées dans de nouvelles constructions, dans une zone géographique donnée, pour aboutir au niveau défini par la Réglementation Thermique 2012.

Ainsi, sans sombrer dans des définitions techniques mais en privilégiant une explication simple et concise, l’Observatoire donne la définition de termes souvent employés par les professionnels pour définir les résultats escomptes de cette Réglementation Thermique 2012. Les concepts de coefficients Bbio, Cep, Tic et autre résistance thermique ainsi établis, il ne reste qu’a comparer.

Les zones climatiques au cœur du sujet

observatoire-rt2012Une carte de France s’affiche en page d’accueil. D’un simple clic sur le département concerne, l’utilisateur connait sa zone climatique. Il découvre également les caractéristiques des installations les plus souvent réalisées pour parvenir a atteindre les objectifs de la RT 2012.

Ainsi par exemple, en cliquant sur le département des Vosges, on apprend que sa zone climatique est H1B et que 15 autres départements en font partie. L’Observatoire affiche une moyenne des coefficients relevés lors des 945 études effectuées dans cette zone, y trouve des coefficients conformes à la RT 2012 et décrit alors toutes les installations faites pour atteindre ce niveau de performance thermique. Du type de VMC utilisé (Simple flux hygro B pour 68.8 % des installations dans les Vosges), à l’orientation des surfaces vitrées (surface vitrée plus importante au Sud pour 28.5 %) en passant par le type d’énergie utilisé pour le chauffage (électricité thermodynamique pour 44.2 %), toutes les installations sont analysées pour donner un aperçu global de ce qui est fait dans cette zone climatique.

Il est possible d’affiner encore les informations en incluant dans ses critères de recherche, la surface du logement, son altitude et/ou d’autres informations plus techniques telles que les résistances ou les systèmes de production d’eau chaude sanitaire ou de chauffage.

Les professionnels amenés a établir des Dossiers de Permis de Construire (DPC) pourront confirmer leurs choix technologiques en Avant-projet Sommaire (APS) et ainsi concevoir leur dossier Avant- Projet Definitif (APD) en se basant sur ce que le territoire porte déjà en projets performants.

L’Observatoire.rt-2012.com, base sur 7 770 études reparties sur l’ensemble du territoire français, représente une riche source d’informations et devient un outil permettant d’orienter les choix de chacun en s’appuyant sur ce qui fonctionne déjà dans des territoires donnes.

Sources : www.batiweb.com

RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Un observatoire pour s’informer sur les installations RT 2012 en France”

Laisser une réponse