TOUR D’HORIZON DES PLUS INNOVANTES INSTALLATIONS SOLAIRES

Juil 24, 2019 0 commentaire par

Des groupes de réflexion travaillent sur différentes possibilités pour accroître la production d’électricité solaire en France, d’autres lancent des initiatives particulièrement novatrices. Nous vous présentons quelques innovations majeures dans le solaire, qui pourraient contribuer à l’essor du secteur.

La tuile photovoltaïque se fond dans la toiture en toute discrétion

Les tuiles solaires reprennent la technologie des panneaux solaires photovoltaïques, constitués de cellules au silicium.

L’Invisible Solar pour l’aspect de la terre cuite

L’Invisible Solar est une tuile révolutionnaire, fabriquée avec les dernières technologies solaires, dont le dispositif photovoltaïque intégré est invisible. Premier avantage, son apparence peut s’adapter aux caractéristiques de la région dans laquelle elle sera posée. Elle peut ainsi être produite à partir d’argile locale comme par exemple dans le Sud de la France mais peut également être de pierre, de béton ou de bois. Deuxième avantage, ce produit est fabriqué à base de matériaux non toxiques naturels ou recyclés et ses éléments de composition sont recyclables.
Si cette invention remporte un immense succès, c’est grâce aux nombreuses fonctions qu’apporte cette tuile hors du commun, car en plus de produire une énergie propre et renouvelable, elle imperméabilise et protège les habitations, purifie l’air des substances nocives et sa surface est autonettoyante.
Sa surface opaque, qui recouvre les cellules photovoltaïques à la vue, est transparente pour les rayons du soleil. Ainsi, le soleil pénètre facilement et peut activer ces cellules.
Cette tuile, simple d’installation, peut être une solution aux problèmes rencontrés par certains particuliers et devenir  une alternative aux autres dispositifs solaires qui auraient tendance à défigurer le paysage.
Dans le cas de constructions existantes, elle peut remplacer la couverture déjà en place, en totalité ou partiellement, sans avoir besoin de modifier ou d’ajouter d’autres structures.
Le raccordement des tuiles entre elles est réalisé grâce à une vis métallique qui fait office de connecteur. Les rangées de tuiles peuvent ensuite être raccordées à un onduleur réseau ou à plusieurs micro-onduleurs.  L’utilisation de l’Invisible Solar peut aussi bien recouvrir les murs extérieurs et les murets de jardin ou de terrasses ainsi que les parterres extérieurs tels que petites allées, parkings, trottoirs, etc.

Selon son fabricant, l’italien Dyaqua, 15m² (soit 223 tuiles) permettent un rendement de 1000Wc. En comparaison, pour obtenir le même résultat, il faut environ 7m² de panneaux photovoltaïques.
Selon l’entreprise également, leur longévité serait par contre de 40 ans contre 25 à 30 ans pour un panneau photovoltaïque standard.
Même si les tarifs ne sont pas donnés publiquement, on peut s’attendre à ce que l’Invisible Solar soit plus coûteux par rendement qu’un panneau solaire. Mais s’agissant d’un produit nouveau, si la demande augmente et que la production augmente en conséquence, il devrait devenir de plus en plus compétitif.
La tuile solaire du fabricant italien Dyaqua conserve l’aspect de la terre cuite. Elle est constituée d’un composé polymère non toxique et recyclable dans lequel sont encapsulées des cellules solaires monocristallines. D’apparence opaque, ce composé polymère laisse passer une partie du rayonnement solaire qui est capté par les cellules solaires. Similaires aux tuiles canal classiques en terre cuite, ces tuiles photovoltaïques peuvent remplacer la couverture existante, sans structure supplémentaire. Le raccordement des tuiles entre elles est réalisé grâce à une vis métallique qui fait office de connecteur. Les rangées de tuiles peuvent ensuite être raccordées à un onduleur réseau ou à plusieurs micro-onduleurs. 

Le Solar Roof par Tesla : la tuile architecturale

Tesla, société californienne, a développée des tuiles qui permettent de transformer son toit en une installation photovoltaïque de manière esthétique. L’ajout d’un film antireflet sur les tuiles permet une absorption plus grande des rayons solaires en diminuant leur réflexion vers l’atmosphère. Deux modèles sont actuellement disponibles, le premier à l’aspect d’ardoise, et un second modèle proche des tuiles traditionnelles. La gamme Solar Roof, propose une technologie connectée à une batterie lithium, la Powerfall. Ainsi l’énergie accumulée pendant la journée est utilisable la nuit. Fabriquées en verre trempé, les tuiles sont garanties à vie, et leur efficacité photovoltaïque est assurée pendant 30 ans. Ces tuiles solaires ont le même rendement qu’un panneau solaire, et semblent être la solution discrète pour permettre aux foyers de subvenir à leurs besoins en électricité via l’autoconsommation.

Un simulateur installé sur le site web américain de la marque permet de calculer le coût d’une   couverture.  A titre d’exemple un toit solaire de 65 m² avec tuiles (ou ardoises) solaires et Powerwall couterait environ 22 500 € HT et hors aides de l’Etat avec une économie d’énergie estimée à 6 800 € sur 30 ans. Le constructeur n’indique pas toutefois s’il s’agit du matériau seul ou posé. A titre indicatif une couverture en ardoise naturelle pour la même surface couterait, matériau seul, environ 9000 €
Côté caractéristiques, il s’agit de tuiles de 184 mm x 365 mm, en verre trempé teinté, résistantes à l’impact, au vent et au feu. Le matériau  est garanti par Tesla pour «  toute la durée de vie de votre maison, sans limite dans le temps ». Leur puissance est garantie pendant 30 ans et elles peuvent s’installer sur un toit incliné de 14 à 90 degrés.
La fiabilité technique et la robustesse de Solar Roof et sa batterie Powerwall (la batterie de Tesla construire en partenariat avec Panasonic) devraient séduire les propriétaires de maison qui cherchent à réduire leur facture énergétique sans dénaturer l’architecture de leur maison. 

La tuile française

Numéro un français de la tuile terre cuite, IMERYS Toiture a développé une tuile photovoltaïque, évolutive et universelle. Grâce à un châssis adapté, la tuile photovoltaïque d’IMERYS Toiture s’intègre avec les différentes familles de tuiles de couverture (tuile terre cuite, tuiles béton, ardoises).
Cette solution est évolutive pour une performance énergétique optimale avec les autres produits solaire d’IMERYS Toiture.
Selon leur site, le kit autoconsommation composé d’un module de 250 Wc coûte environ 2500 €, soit 10 € le Wc.Les tuiles solaires Alpha Solaire sont commercialisées 2,800 € pour 11 tuiles, soit 286 Wc, ce qui représente 2 m².

Une brique solaire productrice d’’énergie

Après les tuiles solaires, les panneaux muraux et les vitres photovoltaïques… voici les briques qui laissent passer la lumière naturelle et produisent de l’énergie.

La brique « Solar Squared » de la société  Build Solar produit de l’énergie tout en laissant passer la lumière naturelle. Les briques « Solar Squared » intègrent des optiques qui vont capter les rayons solaires et les renvoyer vers des cellules photovoltaïques intégrées dans la brique. Cette technologie se décline en blocs de verre  de 19 cm de côté et 8 cm de profondeur qui peuvent s’assembler les uns avec les autres. Cette solution ouvre notamment des perspectives intéressantes pour exploiter les façades verticales orientées au sud, afin d’utiliser au mieux l’énergie solaire. Elles amènent un surplus de lumière naturelle dans l’habitat et offrent une meilleure isolation thermique que les briques de verre standard. Ces nouvelles briques de verre peuvent aussi être teintées afin de supprimer le risque d’une surchauffe de l’intérieur de la construction.

Cette solution prévoit soit l’intégration de l’énergie produite directement dans le réseau, soit son renvoi vers une batterie de stockage pour une utilisation autonome.

Charpente, Eco Construction, Economie d'énergie, Produit, Solaire

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “TOUR D’HORIZON DES PLUS INNOVANTES INSTALLATIONS SOLAIRES”

Laisser une réponse