Tendance : La douche à l’italienne

Jan 27, 2015 0 commentaire par

La salle de Bains, véritable pièce à vivre de la maison reçoit toutes les attentions. Pratique, fonctionnelle, moderne, adapté au style de vie, esthétique … elle doit regrouper toutes les qualités.

Une douche à l’italienne est une douche de plain-pied, ouverte sur la salle de bains. Le système de récupération d’eau est intégré directement dans la dalle, grâce à l’inclinaison du sol. Il n’y a aucune marche au niveau de l’entrée de la douche, tous les éléments se situent au même niveau.

vlxjLa douche à l’italienne est l’installation qui permet le plus de créativité. Vous pouvez carreler le sol, le mur, de la manière et aux couleurs que vous souhaitez. De nombreux matériaux s’adaptent pour une touche de classe ou d’originalité.

Grâce à toutes les possibilités qu’offre la douche à l’italienne, elle s’intègre facilement dans la plupart des salles de bains, mêmes les plus petites. La paroi peut être positionné à angle droit, mais aussi avoir des courbes selon les envies. Avec ses surfaces planes, elle est plus facile d’entretien qu’une douche à bac classique.

L’étanchéité de ces douches doit être parfaite, sous peine de créer des dégâts conséquents pour votre habitat.

Pour le revêtement de sol d’une douche à l’italienne, il est préférable de choisir une mosaïque ou des galets, afin de créer une surface antidérapante.

Choisir son sol

Premier rempart contre l’humidité, le revêtement doit répondre aux conditions d’hygrométrie particulières qui règnent dans cette pièce. Puis vient le goût de chacun…

Le carrelage et la mosaïque

dojldpSi la plupart des carrelages utilisés au sol peuvent être posés sur les murs, l’inverse n’est pas toujours vrai. Très tendance, le grès cérame est glissant sous les pieds humides, contrairement à la mosaïque. Dans la salle de bains, le carrelage peut n’être utilisé que partiellement, c’est-à-dire dans les zones de projection des équipements sanitaires.

Les sols béton

Le béton teinté forme à la fois la chape et le revêtement de sol. Composé de sable, de ciment et de poudre colorée, il est coulé d’un seul tenant sur un grillage d’armature anti-fissure et permet de gagner du temps lors de la mise en oeuvre. Plus le ciment est clair, plus les couleurs ressortent. Une finition vernie, mate ou brillante, facilite l’entretien mais peut rendre le sol glissant.

Le parquet en bois massif

Pour du parquet dans la salle de bains, la technique pont de bateau est la plus adaptée : elle consiste à mettre en oeuvre un joint parfaitement étanche en mastic polyuréthane entre les lames.

vdlkjLe parquet stratifié

Initialement réservé aux pièces sèches, le parquet stratifié se décline aujourd’hui en gammes destinés à la salle de bains qui ne craignent pas la condensation ni les projections d’eau. Le coeur de la lame est enduit de résine de mélamine pour le protéger de l’humidité et éviter le gonflement tandis que les chants sont imprégnés pour assurer une étanchéité supplémentaire.

Les carreaux en terre cuite

Les procédés de fabrication actuels des carreaux de terre cuite les ont rendus plus fins et plus résistants. Il n’est plus nécessaire d’appliquer un traitement d’imprégnation après la pose. Les carreaux peuvent également être émaillés, ce qui les rend moins poreux et plus durs les  » terres cuites « .

Les revêtements souples en plastique

Cette solution est à la fois facile à mettre en oeuvre et bon marché. Il existe différentes qualités de sols souples plastiques. La plupart ont aujourd’hui des traitements de surfaces intégrés pour résister aux rayures, aux chocs, à l’arrachement.

Décoration, Salle de bains

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Tendance : La douche à l’italienne”

Laisser une réponse