Se laver les mains et les sécher grâce à un seul appareil ?

Juin 17, 2013 0 commentaire par

Dyson vient d’annoncer le Dyson Airblade Tap, un appareil qui permet de vous laver les mains et de vous les sécher ensuite sans que vous ayez à bouger les mains du lavabo.

Voilà qui devrait éviter de rendre le sol sal et glissant en vous épargnant un trajet vers le sèche-mains le plus proche… A part cela, le Dyson Airblade Tap permet également de réduire la consommation de serviettes en papier, et en supposant que le bâtiment dans lequel vous vous trouvez, favorise l’utilisation d’énergie verte, vous avez ici une solution gagnante.

En un mot, le Dyson Airblade Tap est un robinet doté d’un sèche-mains à jet d’air, intégré juste à côté.

L’inventeur britannique Dyson est principalement connu pour son invention de l’aspirateur sans sac. Il est également à l’origine du ventilateur sans pales, et a également inventé il y a sept ans un sèche-mains à air pulsé (le Dyson Airblade que l’on trouve dans quelques aires d’autoroute).

dyson-airblade-tapLa marque vient de dévoiler l’Airblade Tap: un robinet qui intègre un système de soufflerie sur chaque côté, permettant de se sécher les mains en moins de 12 secondes sans quitter le lavabo.  Son moteur numérique mesure a peine 85 mm mais il est cinq fois plus rapide qu’un moteur de formule 1. En effet, il tourne pas moins de 90 000 fois par minute. Son filtre peut quant à lui aspirer plus de 30 litres d’air par seconde, qui sera ensuite expulsé à 690 km/h. Un premier  capteur détecte la présence d’une main et déclenche l’écoulement de l’eau par le tube central. Lorsque l’utilisateur écarte les mains sous les tubes latéraux, un second capteur détecte cette présence et actionne deux rideaux d’air qui viendra balayer l’eau des mains, qui retombera dans le lavabo. Les capteurs intelligents ont bien sûr été calibrés afin que l’eau et l’air ne s’activent jamais au même moment.

Ceci est l’aboutissement d’un projet qui dure depuis 3 ans, durée pendant laquelle 3 300 prototypes ont été testés et 125 ingénieurs ont travaillé, 110 brevets et applications ont été déposés pour les sèche-mains, 100 autres pour le moteur numérique, le tout pour un coût de 165 millions d’euros.

Dyson affirme que l’Airblade Tap produit environ 70% de CO2 en moins par séchage que les essuie-mains papier ou les sèche-mains à air chaud.

sources : www.dysonairblade.fr

 

Produit, Salle de bains

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Se laver les mains et les sécher grâce à un seul appareil ?”

Laisser une réponse