RT 2020 : TOUT SUR LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2020

Juil 15, 2019 0 commentaire par

La norme RT 2020 définit les nouveaux standards de la construction. Elle prévoit pour l’année 2020 la maison positive, une construction qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Si vous avez prévu de faire construire votre maison dans les prochaines années, vous serez concerné par ces changements.

RT 2012 et RT 2020 : quelles différences ?

La norme RT 2012 est la dernière norme thermique en date avant la RT 2020. Elle fait suite aux normes RT 2000 et RT 2005.
Parmi les principales différences entre la RT 2012 et la RT 2020, on notera les limites de dépense énergétique. Alors que la RT 2012 correspondait à un plafond de 50 kWh/m²/an, à savoir la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation), la RT 2020, impose, elle, que la production d’énergie soit supérieure à la consommation. La dépense doit donc être inférieure à 0 kWh/m²/an.

Définition RT 2020

La RT 2020 est la réglementation thermique qui  sera applicable à toutes les constructions neuves à partir de fin 2020 et dès 2018 aux bâtiments publics. La RT 2020 a pour objectif la mise en œuvre du concept de BEPOS, pour bâtiments à énergie positive, pensé dans le cadre du Plan bâtiment durable. Ces bâtiments sont qualifiés ainsi car ils produiront plus d’énergie (chauffage, électricité…) qu’ils n’en consommeront pour fonctionner, notamment grâce à une centrale photovoltaïque. La RT 2020 fait suite à la RT 2012, prévue par le Grenelle de l’environnement, destinée à diviser par 3 la consommation énergétique des nouvelles constructions, à 50 kWh/m2 par an maximum, en limitant le chauffage, la climatisation, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire et la ventilation.

RT 2020 et isolation

Pour produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme, la maison RT 2020 devra d’une part profiter au maximum des sources d’énergie naturelles et gratuites et d’autre part réduire le plus possible ses besoins en énergie. Cela passera notamment par une meilleure isolation des enveloppes du bâti et par une gestion intelligente de l’énergie.

RT 2020 et maison passive

La maison RT 2020 est une maison passive au maximum de ses performances. En effet, une maison passive est une maison qui produit autant d’énergie qu’elle en consomme. La maison RT 2020, se devra de dépasser ses besoins énergétiques grâce à la production d’énergies renouvelables. Une maison passive présente un surinvestissement de 5 % à 10 % par rapport à une maison classique.
Le coût de fonctionnement étant inférieur, le surinvestissement sera amorti avant la fin d’occupation du bâtiment.

RT 2020 et maison positive

La maison positive, ou bâtiment à énergie positive (Bepos), constitue la notion sur laquelle s’aligne la RT 2020. Ces constructions consomment moins d’énergie qu’elles n’en produisent, grâce à des solutions techniques permettant l’accumulation et la restitution de chaleur et la production d’électricité. La nécessité de supprimer les ponts thermiques, zones non ou faiblement isolées, qui se trouvent généralement entre deux parois comme le toit et le mur, au moyen d’une isolation par l’extérieur.

Les BEPOS reprennent les principes des maisons passives c’est-à-dire les bâtiments dont la consommation énergétique au mètre carré est très basse, en incluant de nombreux équipements de production énergétique :

Une isolation thermique renforcée,
Une captation de l’énergie solaire
Des fenêtres de haute qualité (chauffantes et rafraîchissantes)
La récupération des eaux de pluie
Une ventilation avec récupération de chaleur sur l’air vicié
La limitation des consommations énergétiques des appareils ménagers

Il s’agit donc de mettre à profit les murs, le toit, les fenêtres de ces nouveaux logements performants afin d’accumuler et de restituer la chaleur.
Bon à savoir : le surplus d’électricité produit par votre futur logement pourra être revendu ou réinjecté dans le réseau électrique public.

Quand rentrera-t-elle en vigueur ?

La toute première réglementation est née en 1974, avec pour but de réduire la consommation d’énergie des nouvelles constructions. La réglementation thermique 2012 avait pour objectif de diviser par 3 la consommation d’énergie des nouvelles constructions en passant à 50kWh/m² maximum par an. Cette réduction était possible en améliorant les consommations de climatisation, d’éclairage, d’eau chaude, de chauffage et de ventilation.

La RT 2020 tant à démocratiser la construction de bâtiments à énergie positive et la construction de maisons passives. Les bâtiments devront avoir une consommation de chauffage inférieure à 12kWhep/m² ainsi qu’une consommation totale d’énergie (appareils électriques, éclairage, chauffage etc.) inférieure à 100kWh/m².

Ses objectifs sont la production d’énergie, le zéro gaspillage électrique et l’implication de  l’utilisateur comme véritable acteur de la transition énergétique.

Les différences entre RT 2012 et RT 2020

Lexique des différents termes techniques :

La maison passive permet de créer autant d’énergie qu’elle en consomme. Elle consomme 4 fois moins en moyenne qu’une maison traditionnelle grâce à des matériaux de construction spécifiques. L’objectif de la RT 2020 est « d’aller plus loin » que la maison positive avec les bâtiments à énergie positive.

Le bâtiment à énergie positive ou BEPOS permet de créer plus d’énergie qu’il n’en consomme grâce à des matériaux favorisant l’accumulation et la diffusion de chaleur. Tout est réfléchi pour optimiser cette récolte d’énergie notamment l’orientation du bâtiment afin de collecter plus d’UV grâce à des panneaux solaires. Le surplus d’énergie pourra être vendu au réseau électrique public.

Les matériaux utilisés pour les constructions BEPOS doivent être écologiques et garantir une grande performance énergétique. Pour cela, la brique de terre crue, de terre cuite ou le bois sont idéals pour l’ossature de la construction. Quant à l’isolation, il faudra privilégier la ouate de cellulose, la fibre de bois, le chanvre, le liège ou encore le feutre de laine de mouton.

Le type de chauffage RT 2020 est principalement assuré par un chauffage solaire passif fonctionnant grâce aux rayons du soleil. La chaleur cumulée sera diffusée au sein du logement. Si cela n’est pas suffisant, le recours à une chaudière électrogène ou un poêle à bois est envisageable.

Quels sont les impacts de la RT 2020 pour les particuliers ?

La RT 2020 s’adresse essentiellement aux professionnels du bâtiment. Cependant, la consommation d’énergie étant un enjeu écologique majeur pour les futures décennies, vous pourrez vous aussi contribuer à ce changement. En effet, grâce aux bilans réguliers de votre foyer, vous pourrez adapter vos comportements et votre consommation afin de favoriser l’autoconsommation.

Agenda, Dossiers techniques, Economie d'énergie, Energies renouvelables, Etudes thermiques, Maison passive, Non classé, RT 2020

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “RT 2020 : TOUT SUR LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2020”

Laisser une réponse