RT 2012, le boom du conseil en économie d’énergie…

Juin 30, 2014 0 commentaire par

C’est dès 2009, avec l’apparition des maisons BBC (Bâtiment Basse Consommation) que la société ENEXCO a pris son envol en accompagnant les maîtres d’ouvrage dans l’optimisation énergétique des bâtiments. Pour ses premiers clients, la démarche était alors volontaire et s’inscrivait dans une logique de mieux construire tout en réduisant de façon drastique les dépenses d’énergie.

L’entreprise ENEXCO, dont le gérant est Florian SERVAT, s’implante à Montpellier et à Lyon et développe son activité auprès des collectivités territoriales, des promoteurs-constructeurs et des particuliers. Pour ces derniers, il y a une réelle prise de conscience d’intégrer à leurs travaux d’amélioration de l’habitat, un audit sous la forme de conseils réalisés par une structure indépendante.
Les préconisations fournies par ENEXCO, tant en matériel (production d’eau chaude sanitaire, ventilation, chauffage…) qu’en isolation, permettent d’optimiser ce calcul de rentabilité, et un retour sur investissement rapide.

L’infiltrométrie: une démarche obligatoire avec la RT 2012

58Pour l’habitat individuel, les prestations proposées par ENEXCO sont une déclinaison de son expérience engrangée pendant le suivi de ses imposantes opérations. La constitution d’un dossier pour un projet de maison individuelle impose au maître d’ouvrage depuis le 1er janvier 2013 de faire réaliser une étude thermique et un contrôle de l’étanchéité à l’air de son bien. L’infiltrométrie, ou étanchéité à l’air d’un bâtiment, consiste à mettre en dépression ou en surpression le volume intérieur d’une habitation afin de constater les infiltrations d’air parasites. ENEXCO propose une offre globale intégrant l’étude thermique indispensable pour déposer le permis de construire, accompagnée de deux tests d’étanchéité à l’air. Le premier, en phase chantier, permet de visualiser et de corriger les défauts de mise en oeuvre avec pour objectif la réussite du second test, à réception de l’ouvrage. Dès lors, nous fournissons au maître d’ouvrage l’attestation de conformité thermique, obligatoire à la fin des travaux. Pendant la phase réalisation, ENEXCO accompagne son client dans le choix de ses matériaux et de ses équipements pour qu’ils satisfassent les nouvelles exigences thermiques.
ENEXCO, ce n’est pas seulement l’infiltrométrie, c’est aussi les mesures acoustiques, l’analyse des réseaux de ventilation, des mesures de qualité de l’air intérieur… Avec 6 salariés et un marché en forte croissance, elle devient un acteur incontournable de la construction, garantissant performances professionnelles, réactivité, écoute et conseils, avec pour principal objectif de voir se généraliser « la maison passive » avec la RT2020.

Plus de renseignements sur notre site internet www.enexco.fr.

Difficultés d’application

56Si la RT 2012 est intéressante sur le fond en terme de volonté d’économie d’énergie, elle est très contraignante en phase conception pour l’ensemble des acteurs et difficilement apréhendable du fait de la complexité du mode de calcul. De plus, le niveau de performance à atteindre, les calculs complexes et les contrôles obligatoires génèrent un surcoût financier important.
Du fait de l’absence d’obligation de moyen, les industriels manquent de repères pour le développement de leurs produits. La valorisation des produits certifiés à l’effet pervers de générer une forte attente au niveau des organismes certificateurs et les bureaux d’études se trouvent confrontés à l’absence de valeur à renseigner dans le moteur de calcul.
L’évolution permanente du moteur de calcul mis en place par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) n’aide pas non plus à stabiliser les choses et figer les solutions.
La RT 2012 impose un tel niveau d’exigence qu’il n’y a souvent que quelques kWh de différence de consommation entre un projet très performance au sens de la RT et un projet non conforme. De ce fait, la mise en conformité peut générer un surcoût important pour un bénéfice somme toute relatif.
Chaque maison doit être étudiée au cas par cas afin d’optimiser au mieux les éléments à mettre en oeuvre.
Devant la complexité de sa mise en place, les constructeurs de maisons individuelles sont plus structurés et mieux préparés, alors que certains architectes et la plupart des maitres d’ouvrage se sentent un peu perdus.

Plus d’engagement de la part des BET

59Auparavant, le Bureau d’Etude Thermique (BET) vérifiait le respect de la RT 2005. Aujourd’hui, ceux-ci passent beaucoup de temps à optimiser et préconiser les solutions les mieux adaptées à chaque projet pour respecter la RT 2012 ; aussi bien en matière de bioclimatique, que de système de chauffage ou encore de niveau d’isolation.
Avec la RT 2012, les besoins en énergie sont très faibles, du fait de la performance du bâti. Ainsi, le dimensionnement (calcul de puissance de l’appareil à installer) des équipements est primordial. En effet, contrairement aux idées reçues, un appareil trop puissant ne génère pas nécessairement une surconsommation, mais plutôt un inconfort des occupants.
L’émetteur peut fonctionner en tout ou rien sur de courtes durées et créer des trains de chaleur entrainant une sensation désagréable.
Une difficulté aussi, concerne le comptage de l’énergie utilisée qui ne prend pas en compte tout ce qui est domestique (grill pain, fer à repasser …)

Cas des extensions …

Les extensions de plus de 30 % de la superficie de l’existant ou de 150 m2 sont soumises à la RT 2012. Depuis la sortie de la fiche d’application le 08/07/2013, les modalités de calcul sur les extensions sont connues. Avant cette fiche, les bureaux d’études ne savait pas comment réaliser les calculs ; après cette fiche, les bureaux d’études savent comment réaliser les calculs mais ne savent pas comment les maîtres d’ouvrage pourront payer les travaux tellement cette réglementation semble contraignante et, pour tout dire, difficilement applicable. De ce fait, les projets d’extension risquent d’être bloqués alors qu’ils sont de plus en plus fréquents du fait de la crise économique.

ENEXCO
Agence de Lyon : 18, quai du Général Sarrail 69006 Lyon
Agence de Montpellier : 9, rue Patrice Lumumba 34070 Montpellier
Tél : 04-30-78-63-30
Fax : 04-67-91-04-49
Mail : contact@enexco.fr
www.enexco.fr

Infiltrométrie, Puits canadien et Ventilation, Reportages, RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “RT 2012, le boom du conseil en économie d’énergie…”

Laisser une réponse