RT 2012 LE BÂTIMENT S’ADAPTE

Déc 01, 2015 0 commentaire par

Depuis le 1er janvier 2013, la réglementation 2012 est en vigueur. Ainsi, si la RT 2012 n’a pas véritablement révolutionné le monde du bâtiment, elle a l’a fait évoluer. Qu’est-ce qui a vraiment changé ?

« Dans un premier temps, les particuliers ont grogné lorsque nous leur avons expliqué qu’ils ne pouvaient plus faire installer un chauffage électrique alors qu’ils avaient des difficultés à inclure un système de remplacement comme une pompe à chaleur (PAC) dans leur budget », confie Grégory Pellier, dirigeant de Thermalpes, bureau d’études thermique des bâtiments et ingénierie en chauffage sanitaire et ventilation.

Au delà de cette anecdote, la RT 2012 a permis d’obtenir, grâce aux calculs du Bbio (Besoin bioclimatique) et de la CEP (consommation d’énergie primaire), des enveloppes performantes, proches de celles répondant à l’ancienne norme BBC (Bâtiment Basse Consommation).

UN SURCOÛT DE CONSTRUCTION VITE AMORTI

ljlj« Selon les matériaux utilisés pour bâtir et isoler l’enveloppe, les équipements techniques installés, le surcoût, par rapport à une construction avant la mise en place de la RT 2012, s’amortie entre 5 et 10 ans, puisque, au final, la consommation énergétique sera moindre grâce aux bonnes performances des équipements comme les PAC et que les déperditions seront réduites », explique Grégory Pellier. Mais il faut faire le calcul au cas par cas.

Si la RT 2012 a freiné quelques constructions, les entreprises, quant à elles, se sont adaptées aux obligations. Il en est de même pour les architectes qui ont bien intégrés, dans leurs conceptions de bâtiment, les obligations architecturales comme orienter les grands ouvrants au sud, le garage et les petits ouvrants au nord…

LA RT 2012 ASSOUPLIE

L’arrêté du 11 décembre 2014 modifie certaines exigences de la RT 2012. Ces assouplissements portent sur certains types de projets tels que les petites surfaces (< 50 m²), les extensions ou encore sur la nouvelle dénomination de la surface de référence SRT.
Ainsi « si le bâtiment a une surface SRT inférieure à 50 m2 et dès lors que la surface de plancher du permis de construire est elle aussi inférieure à 50 m2, il peut ne respecter que les exigences définies par l’arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants. » précise l’arrêté de décembre 2014.
D’autre part, l’arrêté prévoit un assouplissement des exigences pour les extensions et surélévations de maisons individuelles existantes (si la surface est inférieure à 50 m2 et si la surface est entre 50 et 100 m2). Enfin, le même arrêté assouplie les exigences sur les surfaces vitrées, en fonction de la surface de façade disponible, ou pour certains bâtiments dans certains cas dans les secteurs sauvegardés …
(Voir arrêté du 11 décembre 2014 JO de la République Française du 24 décembre 2014)

Dossier Projet, RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “RT 2012 LE BÂTIMENT S’ADAPTE”

Laisser une réponse