RÈGLEMENTATION RT2018 : CONFORT ET RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

Mai 08, 2017 0 commentaire par

Attendue pour 2020, la prochaine règlementation thermique  s’appliquera dès 2018. Ainsi la  RT2018 ou RE2018, sous le signe de la promotion des énergies nouvelles, se penche sur le concept novateur de bâtiment  à énergie positive et insiste sur le confort et le respect de l’environnement avec le bâtiment bas-carbone. Coup d’œil …

La loi sur la Transition énergétique souhaite aller plus loin que la RT 2012, et prévoit dès 2018, l’ajout d’exigences portant sur le calcul des émissions de gaz à effet de serre, un calcul des consommations d’énergie et de ressources sur l’ensemble du cycle de vie, ainsi qu’une incitation à recourir aux énergies renouvelables pour couvrir et compenser les besoins des bâtiments.

ISOLATION À PRIVILÉGIER

Pour réussir le défi de construction de bâtiment à énergie positive, ( c’est-à-dire produisant davantage d’énergie qu’il en consomme ) deux axes sont privilégiés . D’une part,  limiter les pertes d’énergie et chercher à atteindre le cycle thermique ( la situation dans laquelle la chaleur utilisée est réemployée le plus longtemps possible ).


L’isolation des fenêtres, des portes et surtout du toit sera capitale. Ainsi, la laine de verre, par exemple, a vu ses propriétés s’améliorer de 20 % en 10 ans à peine, pour garantir une meilleure protection de l’environnement et de la santé. Des projets d’élaboration de super-isolants, tels que les panneaux isolants sous vide, devraient voir le jour d’ici quelques années, afin de poursuivre les efforts déjà engagés. De même, le vitrage chauffant permettra de combattre les pertes de chaleur  sur les ouvertures de la maison. Il est même constaté une déperdition d’énergie de l’ordre de 7%, ce qui constitue un ratio très intéressant en matière d’économie et de sauvegarde environnementale.

Le deuxième volet de la règlementation thermique traite de la production des bâtiments à énergie positive et prévoit de fournir à ces constructions nouvelles les dispositifs nécessaires pour gagner leur autonomie énergétique. La conception elle-même du bâtiment doit également être étudiée précisément pour optimiser les performances énergétiques.

L’emploi des matériaux biosourcés, respectueux de l’environnement, comme par exemple le bois, le chanvre, la paille, la laine de mouton ou les plumes permettant d’obtenir le label Bâtiment Biosourcé, sera favorisé. Par exemple, le bloc de béton en pierre ponce est idéal pour l’élévation des murs porteurs et l’accent est mis sur le caractère recyclable et pratique de la roche volcanique puisqu’elle se prête bien à la prise de tout revêtement.

Le traitement de l’étanchéité de l’air, la mise en place de larges parois vitrées ou encore la démocratisation des systèmes de ventilation à double flux sont quelques exemples des innovations qui rendent un bâtiment moins énergivore et plus agréable à vivre. Un ensemble d’outils sont conseillés comme les panneaux solaires, les pompes à chaleur ou encore les réservoirs captant la chaleur de la biomasse.

Dossiers techniques, Eco Construction, Isolation, RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “RÈGLEMENTATION RT2018 : CONFORT ET RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT”

Laisser une réponse