Quels surcoût pour le BBC ? Halte aux idées reçues !

Août 21, 2012 0 commentaire par

L’ADEME a publié récemment une étude du cabinet Enertech qui portait sur 11 bâtiments BBC de la région Rhône- Alpes.
Le but de cette enquête était de mesurer le coût du BBC et de repérer les techniques offrant le meilleur rapport qualité/prix.

Les résultats de l’étude sont édifiants !

Il est d’ores et déjà mis fin à une idée reçue : les économies d’énergie ne sont pas forcément liées à l’investissement de départ, puisque l’installation peu coûteuse d’un simple limiteur de débit sur tous les robinets permet par exemple de diminuer la consommation d’eau chaude sanitaire de 25 à 40 %.

Concernant le chauffage et la climatisation, le surcoût est souvent dû à un surdimensionnement des équipements, avec en prime un fonctionnement moins performant.

On s’aperçoit d’autre part que doubler une faible épaisseur d’isolant ne signifie pas doubler le prix, puisque la hausse de celuici ne dépasse pas les 20 %, sans compter que le coût d’une isolation par l’extérieur dépend plus du parement que de la résistance thermique.

Enfin, en ce qui concerne les menuiseries, on constate des surcoûts pouvant aller jusqu’à 850 €/m². Dans ce cas, la responsabilité n’en incombe pas à la technique utilisée mais bien à une marge excessive du menuisier-poseur. Il est d’ailleurs tout-à-fait possible d’obtenir un triple vitrage fourni-posé très performant (Uw=0,7W/m².K) pour 440 €/m² seulement.

Les mêmes abus sont constatés pour la ventilation, avec des écarts de prix pouvant atteindre 33 % d’un appareil installé à l’autre !

Economie d'énergie, Energies renouvelables, Etats des lieux, Isolation, Menuiserie

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Quels surcoût pour le BBC ? Halte aux idées reçues !”

Laisser une réponse