Quelles réalités pour la RT 2012 dans le neuf ?

Août 21, 2012 0 commentaire par

A partir du 1er janvier 2013, la RT 2012 (label BBC-Effinergie) deviendra obligatoire dans le résidentiel, avec un seuil de consommation énergétique de 50 kWhep/m² par an pour les bâtiments neufs, quelque soit leur forme, contre 80 à 150 kWh aujourd’hui (RT 2005).

Ste Bâti Concept Ecologique (63)

Plus complexe, le mode de calcul permet d’affiner grandement les études ; il peut par exemple tenir compte des zones tampons comme les vérandas. La conversion en énergie primaire de 2,58 appliquée à l’électricité ramène le seuil moyen de 50 kWh/m² par an à seulement 19 kWh électriques, soit à peine de quoi produire de l’eau chaude sanitaire.

Plusieurs éléments déterminent la qualité des résultats, comme la taille et l’emplacement du bâtiment, mais également son usage et ses émissions de gaz à effet de serre.

Ce qui est sûr, c’est que la RT 2012 va permettre de développer des techniques performantes telles que les chaudières à condensation, les pompes à chaleur, les VMC hygro ou double flux microwatt, la domotique… etc.

Elle va également permettre l’augmentation des conceptions bioclimatiques, avec le coefficient Bbio qui succède au Ubât.

Bâtiment Basse Consommation, Domotique, Economie d'énergie, Electricité, Energies renouvelables, Environnement, Etats des lieux, RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Quelles réalités pour la RT 2012 dans le neuf ?”

Laisser une réponse