Que signifie maison passive ?

Mai 28, 2012 0 commentaire par

La maison passive, Qu’est-ce que c’est ?

Plus de confort moins d’énergie !

Une maison passive se distingue par son grand confort, allié à une consommation d’énergie très faible. Ce confort est avant tout atteint par l’utilisation de composants agréés pour la construction passive (fenêtres qui protègent du froid, isolation, récupération de chaleur).
Chaque maison passive, de par ses faibles émissions en CO2, participe aussi à préserver le climat. De l’extérieur, une maison passive ne se distingue pas d’une maison conventionnelle : la maison passive correspond à un standard mais n’impose aucun type constructif particulier.

Bartholomé

Construite pour l’avenir !

La maison passive est une maison très basse d’énergie, développée de manière conséquente. Ce qui est déterminant est son excellente conception, donc sa qualité, et l’application précise des détails. Elle est conçue et réalisée de manière à ce que le besoin en chaleur (autre que celui déjà fourni par les habitants, l’électroménager, etc.), puisse être apporté par le fonctionnement de la ventilation.
Le besoin de chaleur complémentaire est si faible qu’une maison passive pourrait être chauffée par quelques ampoules à filament.
Pour une chambre de 20 m², deux lampes de 100 Watt suffisent (même au plus froid de l’hiver). Ceci n’est qu’un exemple, sur la base de données connues de tous, puisqu’en pratique, on ne place pas de lampes à filament dans les maisons passives.

Les chiffres : ce que ça veut dire pour le propriétaire

Une maison passive n’a pas besoin, dans le cadre d’une utilisation habituelle, de plus de 1,5 litre de fioul ou 1,5 mètre cube de gaz (correspondant à 15 kWh) par mètre carré de surface habitable et par an. Cela correspond à une économie de plus de 90% par rapport à la consommation moyenne constatée dans le parc existant.
A titre de comparaison : une construction neuve, selon la réglementation thermique actuelle, a toujours un besoin annuel de 6 à 10 Litres de fioul par mètre carré de surface habitable.

Les avantages déterminants

■ Confort d’habitation élevé.
■ Air sain toute l’année dans toutes les pièces de vie.
■ Coût de chauffage extrêmement réduit, même si le prix de l’énergie grimpe.
■ Très bonne protection du bâti.
■ Grande sécurité d’approvisionnement.
■ Crédits avantageux de la part de certaines banques.
■ Bilan écologique radicalement avantageux.

«Les pertes de chaleur de la construction sont tellement réduites, que l’on n’a presque plus besoin de chauffer. Les sources de chaleur passives, comme le soleil, l’homme, l’électroménager et la chaleur contenue dans l’air extrait couvrent une grande partie du besoin de chaleur. Le besoin résiduel de chauffage peut facilement être apporté par l’air, quand la charge de chaleur maximale est inférieure à 10 W/m² de surface habitable. Lorsqu’un tel mode de chauffage suffit, nous appelons le bâtiment une Maison Passive.»

Prof. R. Wolfgang Feist, Institut de la Maison Passive/Passivhaus institut

C’est convaincant, une maison passive, c’est…

… confortable

Une maison passive a une enveloppe très isolée qui permet à la chaleur de rester dans la maison. Cela se traduit par :
■ des surfaces chaudes partout dans les pièces ;
■ un climat intérieur réparti et stable ; aucune variation de température, ni de courants d’air froid.
■ La ventilation de confort apporte continuellement :
– un air sain ;
– un air neuf à température ambiante.

… du sur mesure

Le standard Maison Passive n’est pas une réglementation thermique. La maison passive convainc par ses avantages. Tout le nécessaire à sa construction est disponible et accessible à tous : expériences, produits de construction, outils de conception. Tout maître d’ouvrage peut participer personnellement à la protection du climat et au développement durable. En offrant tout le confort et sans privations.

Le seules exigences du standard Maison Passive : un besoin en chaleur de chauffage annuel de 15 kWh maximum par mètre carré de surface habitable ainsi qu’un besoin en énergie total limité.

Qu’est-ce qui est « passif » dans une maison passive ?

Le chauffage est passif : la maison passive se chauffe essentiellement toute seule par les apports internes de chaleur, de manière à ce que le besoin en chauffage complémentaire soit minimal.
Cela est rendu possible par une isolation irréprochable ainsi qu’un système de récupération de chaleur extrêmement efficace.
La chaleur demeure dans la maison même si l’air est renouvelé en permanence et n’a plus besoin d’être fournie de manière active.

Labellisation : signe extérieur de qualité

Le label «Bâtiment Passif / Passivhaus» : pour être sûr que ce qui est passif dehors le soit aussi dedans. La Maison Passive France a reçu l’accord du Passivhaus Institut allemand pour délivrer ce label en France, conformément aux exigences du concept européen de Maison Passive. Toute demande de labellisation est à prévoir au moment de la conception d’un bâtiment. Les documents obligatoires à la labellisation sont à fournir le plut tôt possible, souvent dès la fin de la période de conception du bâtiment.

Conception

La maison passive c’est plus qu’un choix de matériels, c’est aussi une forte cohérence de conception et une grande qualité de réalisation.
Le label «Bâtiment Passif / Passivhaus» garantit les performances annoncées, tant en termes de qualité et de durabilité du bâtiment qu’en termes d’économies d’énergie.

L’essentiel se trouve dans les détails

■ Souvent des fenêtres triple vitrage à menuiserie isolées
■ Une isolation particulièrement renforcée
■ Une construction sans ponts thermiques
■ Une enveloppe étanche à l’air
■ Une ventilation de confort avec récupération de chaleur.

Source : La maison passive France.

Architecture, Environnement, Votre projet

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Que signifie maison passive ?”

Laisser une réponse