Quand l’assainissement individuel se fait plus écologique…

Juin 06, 2014 0 commentaire par

C’est par un concept original et novateur que la société Hydrorestore basée en Haute-Loire s’est faite connaître auprès d’un public de plus en plus soucieux de son environnement.

6Ce concept est développé par la marque Aquatiris basée en Bretagne et son objectif est de traiter les eaux usées de la maison grâce à des bassins plantés de végétaux qui assurent les traitements.
« Et ça marche ! » nous assure Kelly Ducloux, gérante de la société Hydrorestore qui n’en est pas à sa première installation. Hydrorestore est un bureau d’études dont la vocation est l’installation d’assainissements individuels écologiques.
En effet, Kelly Ducloux souhaite apporter une réponse plus écologique à tout ce qui existe actuellement sur le marché, grâce à la phytoépuration : « Notre étude de marché nous a amenées à la solution proposée par Aquatiris, spécialiste du sujet et qui répond parfaitement à notre attente ». Organisé en zone géographique, Hydrorestore devient ainsi franchisé de la marque Aquatiris pour intervenir en Loire et Haute-Loire.

Un système efficace agréé par les ministères de la santé et de l’environnement

7Aquatiris a été soumis à de longs tests d’études afin de valider le principe de fonctionnement. Celui-ci repose sur l’utilisation de deux filtres (bassin d’eau et de graviers) plantés : le premier à base de roseaux et le deuxième à base de plantes aquatiques fleuries. Le premier bassin traite les effluents en provenance des toilettes, douches et cuisine ; ils vont être dégradés par les bactéries et les racines des végétaux (roseaux) présents dans le filtre composé successivement d’une couche de sable, d’une strate de gravillons puis de graviers. L’effluent ainsi pré-traité sera récupéré par un drain situé à l’extrémité du bassin et envoyé dans un deuxième filtre afin de finir le traitement.

5

Le deuxième bassin, composé d’une zone gravillonnaire et planté de 7 plantes aquatiques (iris, menthe, salicaire,…), formera un espace paysagé dont la croissance sera assurée par l’arrivée de l’effluent pré-traité issu du premier bassin. Il achèvera le traitement à hauteur de 98%, même en hiver, période durant laquelle les racines continuent leur travail. Les eaux ainsi traitées seront absorbées par le sol ou irriguées vers un fossé ou un cours d’eau.

Un espace d’agrément paysagé

Selon Kelly Ducloux, « au-delà de son efficacité, une telle installation présente un avantage indéniable au niveau de l’esthétique, puisque l’espace est aménagé avec des bassins aux plantes et aux fleurs sélectionnées pour leur résistance et leur complémentarité ». Hydrorestore travaille en partenariat avec des paysagistes, eux aussi référencés par Aquatiris, garantissant ainsi la qualité de l’ensemble des prestations et des installations.

Une surface nécessaire faible

Pour traiter une maison classique de 3-4 chambres, il faut compter un minimum de 25m² pour l’emprise au sol.

Un marché en plein développement

On estime à 50.000 le nombre d’installations à réaliser en Haute- Loire et proche Loire dans les années à venir. Cela concerne pour moitié les maisons individuelles neuves et pour l’autre moitié des réhabilitations d’installations existantes. Pour le cas des maisons neuves, une étude de faisabilité devra être réalisée au niveau du dépôt de permis de construire.

Installateurs Partenaires

3Moncorgé Créateurs de Jardins
42190 CHARLIEU
06 89 77 73 22

3TDP
42680 SAINT MARCELLIN
EN FOREZ
06 86 43 00 76

Ecosaule’ution
38270 REVEL-TOURDAN
06 88 77 54 07

Jardins et Paysages du Haut Lignon
43400 LE CHAMBON
SUR LIGNON
06 75 20 01 66

AQUATIRIS (Hydrorestore)
ZAE de la Chatimbarbe
43200 Yssingeaux
Tél : 04-63-89-90-16
Portable : 06-77-49-14-18
Mail : kelly.ducloux@aquatiris.fr
www.aquatiris.fr

Aménagement extérieur, Dossiers techniques, Paysagisme, Récupération d'eau de pluie, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Quand l’assainissement individuel se fait plus écologique…”

Laisser une réponse