Pourquoi les poêles à bois sont-ils bien perçus par la nouvelle RT 2012 ?

Avr 25, 2013 0 commentaire par

Quelles offres et quelles réponses les fabricants d’appareils de chauffage au bois ou aux granulés ont-ils mis en place pour s’adapter aux exigences de la nouvelle réglementation thermique 2012 ?

PETIT RAPPEL SUR LES PRINCIPES DE BASE : Applicable dès le début janvier 2013, les exigences de résultats pour respecter la RT 2012 sont :

■ L’efficacité énergétique du bâti avec le recours à des équipements énergétiques performants et une très bonne isolation,
■ Une consommation énergétique portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaire. Dans cette partie la valeur appelée Cepmax à ne pas dépasser est de 50 kWh/m2/an d’énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2.
■ Enfin, il est demandé un confort d’été dans les bâtiments non climatisés.

Sans titrePour la maison individuelle, c’est 3 exigences de moyen :

■ Perméabilité à l’air maximale de la maison : 0,6 m3/h sous 4 pa
■ Un accès à l’éclairage naturel, ouvrants minimum
■ L’utilisation d’une énergie renouvelable au moins pour 5 kWh/ m2 et par an de l’énergie primaire. Ce dernier point met en évidence la possibilité qu’est offert au poêle à bois et granulés d’intégrer le système de chauffage d’une maison et plus encore puisqu’il est prévu un « Bonus CO2 » pour l’utilisation du bois comme énergie primaire : + 30 % afin de tenir compte du cycle du bois énergie. Ce qui revient à majorer la consommation max de 50 kWh/m2/ an à 65 kWh/m2/an. Ce qui, réparti entre les différents postes de consommation d’une maison, se traduirait ainsi en moyenne :
■ Chauffage : 20 en général, 35 si bois
■ Eau chaude sanitaire : 15
■ Autres : 15 via le vecteur électrique soit une tolérance 2 fois supérieur sur le poste chauffage pour l’utilisation du bois comme énergie primaire. Pour les fabricants, aux regards des calculs thermiques, l’installation d’un appareil à bois ou à granulés comme chauffage principal est la solution efficace et économique à la fois.

 

 

Chauffage aux bois, Energies renouvelables, RT 2012

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Pourquoi les poêles à bois sont-ils bien perçus par la nouvelle RT 2012 ?”

Laisser une réponse