Pourquoi la chaudière à bois est une solution pertinente ?

Août 24, 2012 0 commentaire par

Nous avons rencontré Cyrille Rolhion, gérant de la société du même nom spécialisée dans le chauffage et les énergies nouvelles.

Pourquoi l’installation d’une chaudière à bois peut-elle être intéressante aujourd’hui ?

Dans nombre d’installations actuelles, la chaudière à bois répond en tous points aux exigences des clients : réaliser des économies d’énergie, chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire en même temps, réduire les contraintes d’utilisation avec un coût acceptable, voire très intéressant. Sans parler de l’aspect écologique…

Quelles bases de comparaison avons-nous ?

Prenons le cas le plus répandu qui consiste à remplacer une chaudière fonctionnant au fuel par une chaudière à granulés.
En France, et notamment en Auvergne, énormément d’installations, anciennes pour la plupart, possèdent des cuves d’environ 1500 à 2000 litres. Dans ce genre d’installation classique, nous avons une source d’énergie et un réseau de distribution (radiateurs). Comme pour des chaudières à gaz propane, le coût de l’énergie pour chauffer est devenu très élevé.
Il convient de chasser les idées reçues ; en remplaçant une chaudière fuel par une chaudière à granulés par exemple, l’ensemble des besoins de la maison est couvert : le chauffage et l’eau chaude sanitaire, grâce notamment à un ballon préparateur à l’intérieur duquel un serpentin permet de mettre l’eau en température. Une chaudière classique dispose, elle, d’un ballon interne.
Une autre idée reçue consiste à penser que la chaudière à bois manque d’autonomie. Or, c’est totalement faux : l’approvisionnement en granulés est entièrement automatisé à l’aide d’un silo maçonné, en bois ou en toile qui peut être installé jusqu’à 25 m de la chaudière. Ces mêmes stockages seront remplis en granulés de façon périodique (parfois 1 seule fois dans l’année), à l’identique des livraisons faites par les camions de fuel. A plus de 30 m de là, le transfert se fera sans la moindre difficulté, grâce à un tuyau d’alimentation pneumatique.

Quelle différence de coût existe-t-il entre ces deux combustibles ?

Aujourd’hui, à l’heure où je vous parle, 1000 litres de fuel coûtent environ 1000 €. Pour des besoins annuels de 2000 litres, le coût revient donc à 2000 €.
Pour les granulés de bois l’équivalent en besoin de 2000 litres de fuel est proposé en vrac sur le marché entre 800 € à 1000 € les 4 tonnes, soit une économie de 1000 € par an.

Quels types d’automatismes ont été développés sur ces machines ?

Comme pour les chaudières fuel, le système s’allume et s’éteint automatiquement.
Le nettoyage est lui aussi automatisé, grâce à un système de raclage, particulièrement bien étudié dans les chaudières Hargassner que nous installons.
Le principe prévoit un cendrier récupérateur qu’il faut vider en moyenne tous les 3 mois seulement.
Une sonde lambda permet de contrôler le taux de CO2 afin d’optimiser la combustion pour garantir un rendement optimal de 93 %.

Quel est le coût réel de ces installations ?
Est-ce vraiment rentable à court terme ?

Oui, le jeu en vaut la chandelle, car si l’investissement est de 12 000 à 18 000 € au départ (ce qui dans l’absolu peut paraître cher), il faut penser « coût du combustible à l’année » en intégrantles différentes aides du gouvernement et la valorisation des Certificats d’Economies d’Energie (C2E) :
■ remplacement d’une chaudière fuel par une chaudière à bois : 15 % de crédit d’impôt , ou d’une chaudière à bois par une chaudière à bois : 25 % de crédit d’impôt ;
■ la valorisation optimale des C2E (habitat individuel de plus de 2 ans) : en Auvergne, la société Hargassner valorise les C2E pour une chaudière à bois à hauteur de 1240 € ;
■ si vous habitez l’Auvergne, vous bénéficiez d’une aide de la région jusqu’à 3000 €, en fonction des revenus fiscaux du foyer (dans l’Allier, l’aide est valable pour tout le monde) ;
■ si la maison a été construite avant 1990, vous pouvez bénéficier d’un prêt Eco PTZ dans le cadre d’un bouquet de travaux.

Au total, l’amortissement se fera sur 4 à 8 ans maximum, ce qui est tout a fait remarquable.
De plus, des industriels comme Hargassner proposent une garantie sur toutes les pièces pendant 7 ans.

Spécialiste sur le marché européen de la chaudière à bois, Hargassner produit des machines aux rendements élevés de l’ordre de 93 à 95 %, grâce notamment à des systèmes qui ne s’encrassent pas. C’est aussi 20 % d’économies sur les granulés par rapport à des chaudières à granulés de bois classiques.
J’ajouterais que le coût de l’énergie fuel ne fera qu’augmenter dans les prochaines années, ce qui bien évidemment creusera encore plus les écarts dans les comparatifs.
Enfin, un autre aspect concerne la modularité des installations : aujourd’hui, il est possible de prévoir dès le départ une installation solaire thermique qui prendra le relais de la chaudière à bois à l’arrivée des beaux jours et contribuera à chauffer gratuitement l’eau chaude sanitaire de la maison.

Qu’en est-il des chaudières dites « à bûches » ?

Le principe est un peu différent. En effet, les chaudières à bûches, fourneaux bouilleurs ou encore poêles bouilleurs, sont des installations idéales quand on prévoit de les relier à un équipement solaire thermique.
Pour un chauffage complet avec eau chaude sanitaire, il est plus pratique et parfois plus économique, l’été, d’avoir un système autonome plutôt que d’alimenter en bûches une chaudière peu utile, à cette époque de l’année. De plus, le volume du ballon solaire permet de lisser la puissance de la chaudière sur la journée, ce qui évite d’avoir des « défauts chaudière » par surchauffe, et d’avoir trop chaud puis trop froid dans la maison.

Mais est-ce exactement le même principe d’équipement ?

Hargassner a utilisé la technique dite  » de flamme inversée  » , c’est à- dire dirigée vers le bas car aspirée.
Ce principe permet de brûler les bûches par le bas : elles descendent et se consument plus lentement, ce qui permet de lisser la puissance, ou la charge de bois de la chaudière sur la journée.
Comme pour la chaudière à granulés, la combustion est contrôlée avec une sonde « Lambda », pour une meilleure optimisation.
Le démarrage est programmé, autrement dit la flamme apparaît à l’instant « t » prévu par la programmation.

Hargassner propose 2 modèles de 50 cm et 1 m. A chaque ouverture de porte, le mécanisme déclenche automatiquement le nettoyage de l’échangeur. Là encore, sûre de ses solutions et forte de ses 25 ans d’expérience et d’expertise, Hargassner propose 7 ans de garantie sur toutes ses pièces. Chacune des pièces est d’ailleurs numérotée pour chacun de ses clients en Europe et au-delà.

De notre côté, chez Rolhion nous demandons à nos salariés de suivre régulièrement des stages de perfectionnement chez nos fournisseurs, afin d’être au fait de la technologie. Notre société se compose à la fois de plombiers, de chauffagistes et d’électriciens, car les systèmes actuels sont plus performants mais aussi plus complexes, puisqu’ils font appel à de l’automatisme, de l’électricité, des principes de chauffage. Nous sommes présents sur ce marché depuis plus de 5 ans et la demande ne cesse de progresser. Nous pensons d’ailleurs que l’avenir réservera une part non négligeable à ce type d’installations dans nos régions où le bois est abondant.

Ste Rolhion Energie
7, bis rue de la Serre,
ZA la Novialle,
63 670 La Roche Blanche

Tél: 04 73 79 48 66
contact@rolhion-energie.fr
www.rolhion-energie.fr

 

Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Pourquoi la chaudière à bois est une solution pertinente ?”

Laisser une réponse