Pourquoi choisir de chauffer avec une chaudière au bois ?

Août 28, 2012 0 commentaire par

Aujourd’hui, tous les professionnels du secteur s’accordent à dire que le chauffage au bois est une vraie énergie renouvelable grâce au bilan carbone quasiment nul de cette source d’énergie.

Nous avons rencontré Bertrand Dassetto, artisan et spécialiste convaincu de ce système de chauffage, installé à Albertville, « sa patrie d’origine », où en 2005 il a fondé sa société CONFORTHERMIC.

Chargé d’affaires pour une entreprise de chauffage/plomberie pendant 3 ans, puis comme technico-commercial chez le fabricant de chaudières PERGES dans la Drôme pendant 4 ans, ce parcours professionnel l’a amené à être en prise direct avec des installateurs et sur des chantiers de toutes tailles, dans le tertiaire ou l’industrie.
Ces étapes, cruciales selon lui, ont été ponctuées de services et de dépannages en tout genre qui ont façonné son regard sur le métier et orienté ses choix par la suite.

Associée à Esea Pizzale, la petite entreprise compte un salarié et progresse rapidement avec la forte volonté de s’inscrire dans la durée.  «Notre projet est d’être avant tout des artisans au service de nos clients. Nous souhaitons développer notre entreprise, tout en restant à taille humaine. Nos valeurs sont fondées sur la qualité toujours renforcée qui nécessite de se former le mieux possible.
Avec les labels Qualisol et Qalibois, nous avons surtout suivi une formation FEEBAT pour devenir Eco-artisans. Ce label, décerné par la Capeb, a pour but d’intégrer un cercle fermé de professionnels reconnus pour leur sérieux dans l’utilisation du chauffage à économie d’énergie performant et engagés dans une approche globale en rénovation, en cohérence avec le Grenelle de l’environnement. »

La chaudière bois : un chauffage encore méconnu…

« Nous observons aujourd’hui chez les particuliers une méconnaissance du fonctionnement de la chaudière à bois, qui n’est pas un poêle à bois (ou à granulés) d’appoint. Avec une chaudière bois, c’est l’ensemble de la maison que l’on peut chauffer, ainsi que l’eau chaude sanitaire puisque la chaudière alimente directement les planchers chauffants ou le réseau de radiateurs.

C’est une vraie solution alternative aux autres techniques telles que la pompe à chaleur, le chauffage au gaz ou au fioul. Avec le solaire thermique, que nous proposons également, nous estimons que ce sont les seuls systèmes d’énergies renouvelables réellement efficaces pour nos clients.

Avec l’aide de notre partenaire INNOVALPES, distributeur savoyard de chaudières bois/bûches, granulés et bois déchiquetés, nous proposons une étude thermique et un service après-vente».  Pour Yannick Rucchione, responsable d’Innovalpes, l’important est de déterminer les besoins en fonction d’une problématique donnée, avant de choisir une machine et sa puissance.
Chaque projet étant différent, la marque sera différente selon les cas de figure. Avec des installations comprises entre 15.000 et 25.000 €, le retour sur investissement est garanti car selon Bertrand Dassetto, le coût du combustible est parmi les plus bas du marché, et certainement pour longtemps. « Il n’y a pas de monopole dans la filière du bois, à l’inverse du secteur des énergies fossiles. Les coupes affouagères, politique communale qui propose des lots de bois sur pied à la coupe, restent une tradition dans nos régions depuis le 13ème siècle. L’habitude demeure également de se procurer du bois auprès des propriétaires de forêts privées, ce qui ne manque pas chez nous.
D’autre part, si le rendement de la chaudière au bois était de 50 % il y a 30 ans, il est aujourd’hui de 90 % grâce aux évolutions techniques.
Enfin, beaucoup de gens pensent qu’il existe des contraintes importantes liées au chargement du bois dans le foyer. C’est vrai pour un certain type d’installations, mais pas pour les granulés qui nécessitent un seul appoint annuel, et ce grâce à une réserve (trémie) alimentant la chaudière en permanence et ce depuis un silo pouvant être placé jusqu’à 20 m de la chaudière quand il n’y a pas de place dans la chaufferie».

Innovalpes: à la pointe de la technologie

Innovalpes propose, outre des chaudières biomasse (bois, granulés, combinée bois/granulés ou déchiqueté) de marque SOLARFOCUS, des capteurs et ballons de la société CitrinSolar destinés exclusivement à des installations de solaire thermique, avec des capteurs plans à haut rendement, pour montage sur le toit ou intégrés dans celui-ci. CitrinSolar fabrique ses capteurs et 140 modèles de ballons solaires différents, d’une capacité de 200 à 10.000 litres de série, garantissant ainsi à ses clients une installation solaire optimale en fonction de leurs besoins, du simple chauffe-eau solaire (CESI) jusqu’aux installations de chauffage (SSC) ou aux grandes installations industrielles et collectives.

Du toit jusqu’à la cave, une solution complète

La clé d’une utilisation efficace de l’énergie solaire se trouve dans l’optimalisation du système dans sa globalité. Chez CitrinSolar, la régulation, la distribution et le stockage sont dimensionnés de telle façon que le soleil puisse jouer un rôle beaucoup plus important que dans les installations solaires traditionnelles. Chaque composant est scrupuleusement choisi afin d’augmenter le rendement global et d’économiser ainsi le plus d’énergie possible…

Comment fonctionne une installation solaire ?

1. Le capteur transforme le rayonnement solaire en chaleur. A travers le vers prismatique qui couvre le capteur, le soleil parvient jusqu’à l’absorbeur, recouvert d’une couche mince hautement sélective, qui va capter l’énergie et la transmettre au fluide caloporteur qui va ainsi s’échauffer.
2. Le fluide caloporteur antigel, transporte la chaleur produite au moyen de la pompe de la station solaire, depuis le capteur vers l’échangeur de chaleur du ballon solaire.
3. Après avoir transmis sa chaleur au ballon d’eau sanitaire, le liquide refroidi retourne vers le capteur. Le circuit solaire est protégé par les dispositifs de sécurité intégrés dans la station solaire. Les composants utilisés par Citrin Solar sont éprouvés jusqu’à 10 bar, ce qui garantit un niveau de sécurité supplémentaire.
4. Le régulateur solaire enclenche la pompe de circulation lorsque la différence de température entre le capteur et le ballon dépasse une certaine valeur paramétrée. Dans le cas où l’énergie solaire ne suffit pas, le système de chauffage conventionnel chauffe le ballon à la température souhaitée, et ceci sans perte de confort. Pour innovalpes, la relève idéale est une chaudière biomasse ; le couplage ne permet ainsi de tendre vers l’indépendance énergétique.

CONFORTHERMIC
3 av Jean Jaures
73200 Albertville
Tél: 04 79 38 72 62

conforthermic@wanadoo.fr
www.conforthermic.com

 

Chauffage aux bois, Dossiers techniques, Energies renouvelables, Produit, Reportages, Solaire

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Pourquoi choisir de chauffer avec une chaudière au bois ?”

Laisser une réponse