PAYSAGISME, LE PAYSAGISME EN APPUI DU MAÎTRE D’ŒUVRE

Juin 06, 2017 0 commentaire par

Faire appel au paysagiste avant même de contacter un maitre d’œuvre est  un acte suffisamment rare pour le signaler.  Ainsi, au cœur d’un village de l’Ain, les maitres d’ouvrage ont directement sollicité le paysagiste Jérôme Guillot de Jérômes Concept, pour leur projet de construction de maison sur un terrain de 1300 m2.

« Pour ce chantier, réalisé en partenariat avec Maisons Primo, la collaboration a été effective dès la conception », se réjouit Jérôme Guillot. En effet, sur des terrains de plus en plus petits, l’orientation et les aménagements doivent être appropriés afin de gérer le vis à vis. De même la préparation des terrassements, les voies d’accès, les niveaux d’enfouissement des réseaux, ont une incidence directe sur le volet paysagé et doivent être étudiés. Ainsi, chaque m2 doit être optimisé. Lors d’une implantation de piscine, celle-ci  peut être le point de départ de toute la circulation autour de la maison.

« Tout commence par une bonne réflexion »

« Grâce à des échanges constructifs avec le client, nous ajustons le chantier au plus près de ses besoins. Participer au travail en amont nous permet de soulever des points essentiels comme l’organisation du chantier, lors de  l’étude du terrassement nous prenons mieux en compte l’exact niveau des sols, des évacuations des eaux pluviales, le bon ensoleillement de la piscine ou encore l’aménagement de l’entrée avec ses différentes circulations. Tous ces points abordés en amont, permettent d’éviter de nombreuses erreurs de côtes altimétriques et des surcoûts financiers lorsqu’il faut y revenir », explique Jérôme Guillot.
Pour ce projet, les défis étaient, sur une parcelle rectangulaire, aux vis à vis multiples, de construire une villa avec piscine et garage attenant. Le bâti devait bénéficier d’un ensoleillement maximum. Les surfaces intérieures et extérieures devaient être optimisées afin d’assurer une circulation périphérique, tout en implantant un parking à l’entrée de la villa.
« Le cahier des charges imposait l’avis du paysagiste, afin de travailler les équilibres entre les espaces végétals et minérals, en donnant  une sensation de grandeur et de panorama au projet limité en surface », précise notre interlocuteur.

PARI GAGNÉ

« Le résultat est à la hauteur de la demande avec des perspectives visuelles et des points de vues réussis par l’implantation de parterres judicieusement placés et par l’emploi de matériaux guidant le regard comme le granit pour le sol, le gabion qui rythme la palissade réalisée en composite, les cheminements au sol alternant la pierre et l’enrobé, les éclairages d’ambiance, l’utilisation de pierres naturelles en granit délimitant et soulignant certains espaces au sol, l’emploi de paillage en ardoise pour renforcer la minéralité des parterres sur lesquels des essences variées prennent place, comme l’arbre taupière (arbre boule). Ces événements paysagés captent le regard comme un tableau dans une pièce », précise Jérôme Guillot.
Au final, l’espace paysagé dialogue avec les volumes de la maison. Les éléments horizontaux et verticaux se marient à merveille. Ce travail sur mesure  propose un parcours chez soi, ouvre des perspectives et résout concrètement le lien entre l’extérieur et l’intérieur.

JÉRÔMES CONCEPT
Parc d’activités d’Attignat
40 B allée des Négociants
01340 Attignat
04 74 25 61 10
www.jeromes-concept.fr

Architecture, Paysagisme, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “PAYSAGISME, LE PAYSAGISME EN APPUI DU MAÎTRE D’ŒUVRE”

Laisser une réponse