Mises en chantier : pourquoi une telle baisse ?

Déc 04, 2012 0 commentaire par

Durant les trois mois de l’été 2012 (juin, juillet, août), on a comptabilisé 76 400 mises en chantier de logements, ce qui représente une chute de 8,1 % par rapport à la même période de l’année 2011.

Au 31 août, 385 600 logements avaient été mis en chantier depuis 12 mois, soit une baisse de 1 % sur la période.

Pourquoi une telle chute ?

Il y a bien sûr la conjoncture économique qui incite les ménages français à la prudence. Quant à ceux qui souhaiteraient investir dans le bâtiment, ils se heurtent au refus des banques.
Selon la Banque de France, le montant global des crédits accordés aux ménages a reculé de 11,7 % sur un an. Ces baisses se répartissent comme suit :

  • 12,8 % pour l’achat d’un logement neuf ;
  • 9 % pour l’acquisition d’un logement ancien ;
  • 30,5 % pour des travaux d’entretien-rénovation.

Une situation qui inquiète à la fois les foyers français et les professionnels du bâtiment.

Etats des lieux

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Mises en chantier : pourquoi une telle baisse ?”

Laisser une réponse