MAISON PASSIVE LA PAILLE, MATÉRIAU EFFICACE POUR UNE MAISON PÉRENNE

Mai 19, 2016 0 commentaire par

Constitué d’une équipe de trois architectes DPLG, Nabil Ben Salem, Stéphane Peignier et Clément Bel, Arketype Studio Architectes, basé à Villeurbanne, élabore des projets d’architecture bioclimatique. Le concept repose sur  une forte adéquation entre la construction, le comportement des occupants et le climat, afin de réduire au maximum les besoins énergétiques non renouvelable. Ainsi depuis quelques années, le studio présente une Maison Passive en paille…

 » Dans le cadre de la conception bioclimatique cinq points sont incontournables. Outre les données climatiques (températures, pluviométrie, vents, qui impactent largement sur l’économie de la construction comme développé dans les points suivant, les données historiques (diagnostic du bâti existant), géographiques (nature du sol et du sous-sol), la connaissance des risques naturels (inondations, sismicité) et technologiques (industries), les ressources en eau, la gestion des déchets et la biodiversité de l’environnement sont des éléments qui peuvent influer la viabilité du projet d’installation et dont il faut tenir compte… dans la mesure du possible « , explique Stéphane Peignier.

ALLIER NATURE ET EFFICIENCE

allier_nature_ma_maison_mes_travauxDans cet esprit, Arketype Studio a conçu, en 2010, une Maison Passive réalisée en ossature bois, aux bottes de paille intégrées dans les caissons. Les 36 cm d’épaisseur de la botte créent un isolant efficace. A cela, un panneau étanche à l’air est ajouté.
Ainsi, les panneaux contreventent le bâti, assurent l’étanchéité et gèrent l’humidité dans la maison. L’extérieur est habillé de laine de bois compressée.

L’intérieur est revêtu de laine de bois plus comprimée, afin de faire migrer la vapeur d’eau de l’intérieur à l’extérieur de l’habitat et d’assurer la pérennité de l’isolant. Puis, les finitions sont assurées par un bardage ou un enduit pour l’extérieur et une plaque de plâtre ou un enduit pour l’intérieur. Au final, la maison compte 52 cm d’épaisseur contre 38 cm pour une Maison Passive classique. La toiture est isolée en ouate de cellulose ou en botte de paille.
Si  la main d’œuvre est plus coûteuse que lors d’une maison à ossature bois classique, le matériau est meilleur marché. Ainsi, la Maison Passive en botte de paille revient moins chère qu’une maison passive classique.
Stéphane_Peignier_ma_maisaon_mes_travaux

Les bottes sont sélectionnées en fonction de leur densité, de leurs dimensions et de leur hygrométrie. « Depuis 2007, nous avons, ainsi professionnalisé l’usage de la botte de paille. Auparavant la botte est surtout employée par les auto constructeurs », développe notre interlocuteur.

Clement_Bel_ma_maison_mes_travauxDepuis 2010, une quinzaine de maisons ont ainsi vu le jour, dans la région Rhône-Alpes. Bâties, clés en main par les adhérents de la coopérative Arketype Construction.  La coopérative regroupe des artisans et des architectes qui pratiquent depuis plusieurs années la construction de façon concertée dans le domaine de la construction neuve à faible empreinte énergétique.

 

 

Isolation, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “MAISON PASSIVE LA PAILLE, MATÉRIAU EFFICACE POUR UNE MAISON PÉRENNE”

Laisser une réponse