L’ÉNERGIE SOLAIRE, DES CAPACITÉS DE PLUS EN PLUS PRISÉES ET FIABLES…

Août 21, 2018 0 commentaire par

Quelques chiffres pour s’en convaincre : en une heure, le soleil transmet assez d’énergie à la terre pour couvrir tous nos besoins pendant un an ! Parallèlement à l’augmentation de la population, la consom­mation d’électricité augmente également, alors que les réserves d’énergie fossile s’épuisent…
Autres données : en France, nos centrales et notre réseau coûtent cher à entretenir alors qu’un panneau solaire est aujourd’hui 100 fois moins cher qu’il y a 40 ans ! Depuis 2008, leur prix a été divisé par 4…
Mais encore : en 2015, 65 % des nouvelles capacités mondiales d’énergie étaient d’origine solaire. Bien d’autres données pourraient renforcer l’idée que le solaire devient aujourd’hui intéressant et surement demain indispensable !

Petit aperçu des possibilités pour l’habitat individuelle.

Les installations solaires sur les toitures des maisons sont plus performants qu’auparavant. Avec quelques panneaux, il est facile de réduire une facture d’électricité de moitié ! Aujourd’hui, il est possible de produire de l’électricité pour sa propre consommation (ce que l’on appelle l’autoconsommation) ou de la produire afin de la revendre au réseau.

Avant tout projet photovoltaïque, vous devez vous poser la question suivante : que vais-je faire de mon électricité ?

En effet, ce choix va influencer fortement l’allure de votre future installation ! Envisagez-vous plutôt de produire de l’énergie pour alimenter directement vos gourmands appareils électriques ? Ou préférez-vous investir dans une centrale importante pouvant vous générer un revenu financier intéressant ? Peut-être penchez-vous pour un mix des deux ?

L’AUTOCONSOMMATION

Vous pouvez autoconsommer votre production électrique pour vos appareils et l’énergie non consommée est rejetée gratuitement sur le réseau. Votre démarche est tournée à 100 % vers l’autonomie énergétique. Administrativement, la chose est simple puisque vous signez uniquement une convention d’exploitation avec votre régie locale d’électricité. L’installation doit être, quant à elle, dimensionnée en fonction des consommations de l’habitation, en visant le taux d’autoconsommation le plus élevé. L’installation peut être de plus forte puissance si un dispositif de stockage (ex : batterie) et/ou d’optimisation de la gestion d’énergie est mis en œuvre.

LA VENTE AU SURPLUS

Vous autoconsommez l’électricité produite en priorité pour vos appareils et revendez l’excédent au réseau. C’est un bon compromis entre démarche d’autonomie énergétique et rendement financier. Le contrat de revente est sécurisé sur 20 ans avec un tarif d’achat acquis également pour 20 ans.  Vous pourrez être éligible au tarif d’achat maximum si vous ne dépassés pas 9 kWc installé (environ 60 m² de panneaux) et si les panneaux sont intégrés au bâti (IAB).

ÉTUDIER LES POSSIBILITÉS DE MA MAISON

Mon logement est-il fait pour le solaire ?

Si votre projet concerne une maison neuve, la Règlementation Thermique 2012 (RT 2012) limite la consommation énergétique des bâtiments. Ces derniers sont notés sur ce critère et doivent obligatoirement avoir recours aux énergies renouvelables. La bonne nouvelle est que le solaire photovoltaïque en fait partie ! Mieux, il permet de faciliter le respect de la RT 2012 en jouant positivement sur la notation que l’on fait de votre habitat : plus votre maison est «solaire», plus elle peut s’autoriser de libertés !
5 kWh d’énergie primaire par m² par an : pour y répondre, seulement 1 ou 2 panneaux suffisent.
12 kWh d’énergie primaire par m² par an : 3 ou 4 panneaux permettent d’atteindre cette exigence qui autorise plus de flexibilité dans le choix de votre mode de chauffage ou d’eau chaude par exemple !

Les espaces disponibles

Lorsque l’on parle de photovoltaïque, on pense souvent à un produit posé en toiture. Pourtant, ce n’est pas la seule option possible ! Saviez-vous qu’il existe des kits à installer au sol ou dans votre jardin ?

L’orientation de votre toiture

Les façades « sud » des maisons sont normalement mieux exposées au soleil que les autres. Il est donc logique que la plupart des installations photovoltaïques soient également exposées au « sud » !

La surface de votre toiture et les obstacles

En complément de l’orientation, connaître les dimensions de vos toitures est indispensable. Toutefois, n’oubliez pas d’indiquer la présence d’éventuels obstacles (cheminée, fenêtre de toit…) et la surface qu’ils représentent.

Le type de couverture

Ce critère n’est pas contraignant : certains produits sont compatibles avec tous les types de couverture. Par ailleurs, saviez-vous qu’il est particulièrement intéressant d’installer du solaire dans le cadre d’un projet de rénovation de couverture ? C’est l’occasion idéale pour rendre «active» votre toiture !

L’environnement de votre logement

Si votre habitat se trouve dans une zone «Bâtiments de France», une demande préalable à la pose de votre installation solaire doit être réalisée en mairie.

Dossiers techniques, Energies renouvelables, Produit, Solaire

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “L’ÉNERGIE SOLAIRE, DES CAPACITÉS DE PLUS EN PLUS PRISÉES ET FIABLES…”

Laisser une réponse