Le bois en extérieur : esthétisme et régulation thermique

Mai 28, 2012 0 commentaire par

Une belle identité architecturale, un caractère facile à vivre et des qualités isolantes naturelles… Le bois n’en finit pas de reconquérir les extérieurs pour mieux réguler les intérieurs, quand il fait froid ou de plus en plus chaud.

Un sens inné de l’esthétique

Les façades en bois

Colorés ou naturels, lasurés ou peints, les revêtements extérieurs en bois laissent s’exprimer la créativité de chacun et les envies de personnalisation. L’orientation des lames, la nature même de l’essence choisie sont autant de possibilité pour changer totalement l’allure d’une maison , même en rénovation avec une pose sur une construction maçonnée.

Les brise-soleil en bois

Brise-soleil, persiennes, volets à lames… Ils évoquent la douceur des après-midi d’été entre ombre et soleil. Recherchés pour leur style, ils constituent des solutions «climatisantes» qui ont fait leurs preuves.

Les portes et fenêtres

Alliance de haute technologie et de naturalité, les menuiseries bois aujourd’hui permettent de répondre à toutes les exigences d’esthétique et de performances sans être d’un entretien plus compliqué que d’autres matériaux.

Une isolation naturelle

Maisons Bois Auvergnates

Un régulateur thermique

Le bois offre une excellente protection contre le chaud et contre le froid. Il est sain et constitue un bon régulateur hygrométrique.

Des propriétés acoustiques

Le bois possède en effet une faible densité et une structure alvéolaire constituée de cavités microscopiques. Elles transforment l’énergie acoustique en chaleur, atténuent et confinent les sons.

Un matériau durable

Un aspect bien préservé

Le bois vieillit naturellement et se patine avec le temps, les intempéries, le soleil. Si l’on souhaite préserver sa couleur d’origine et éviter le grisaillement, il faut penser à poser une lasure anti UV préalable ou une huile qu’il conviendra de renouveler régulièrement. La peinture reste également une excellente solution.

Une structure pérenne

Bien mis en oeuvre, c’est-à-dire ni au contact de l’eau stagnante ni au contact direct du sol, le bois est naturellement résistant dans le temps. Son traitement en usine et de nouvelles techniques de préservation comme le bois traité haute température permettent de renforcer encore plus longtemps sa durabilité.

Architecture, Dossiers techniques, Economie d'énergie, Maison bois, Produit, Votre projet

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Le bois en extérieur : esthétisme et régulation thermique”

Laisser une réponse