L’achat d’un bien immobilier aux enchères, comment faire ?

Mai 29, 2013 0 commentaire par

Acheter un bien immobilier aux enchères est une bonne solution pour trouver des biens sans passer par le circuit classique des ventes entre particuliers et chez les agents immobiliers.

La très bonne affaire lors d’une vente aux enchères est réalisable si vous êtes seul le jour de la vente.

La vente aux enchères permet de confronter en direct les vendeurs et tous les acheteurs potentiels. Dans le domaine immobilier, tous les types de biens peuvent être proposés à la vente du hangar au château, en passant par l’appartement, le terrain ou la maison.
L’intérêt d’une acquisition par la voie des enchères réside dans les montants des transactions. En effet, les mises à prix déterminées par les notaires et les experts immobiliers bénéficient d’une décote par rapport au prix de marché pouvant atteindre jusqu’à 60 %. Une telle décote n’est absolument pas synonyme d’arnaque ou d’immobilier de mauvaise qualité. Elle permet de rendre attractive la vente.

La préparation de la vente

Une vente aux enchères offre une plus grande transparence dans l’information délivrée à l’acquéreur. L’étude du notaire en charge de suivre la vente met à disposition des acheteurs potentiels un cahier des charges du bien. Il recense les servitudes, les travaux, les conditions de vente, les frais éventuels…
Cela ne doit pas vous amener à être moins vigilant. Au contraire, sur la base des informations obtenues, nous vous invitons à regarder en détail le bien que vous visez. D’ailleurs, des visites sont organisées par le notaire, généralement le samedi. Il ne faut pas hésiter à revenir plusieurs fois et à des moments différents, quand cela est possible. Trois visites de deux heures maximum sont autorisées pour se décider avant le jour J.

Le déroulement de la vente

Le jour des enchères, la vente débute sur la base de la mise à prix indiquée dans l’annonce. Dès cet instant, les enchérisseurs intéressés par le bien immobilier, vont alors proposer successivement un prix, à chaque fois plus élevé que le précédent.
On parle d’enchères ascendantes.
L’enchère est emportée dès lors que plus aucun enchérisseur n’annonce une nouvelle offre de prix. C’est le coup de marteau du commissaire priseur qui clôt définitivement la vente. Ce dernier confirme le prix et la personne qui a obtenu le bien. Tout de suite après, la séance est clôturée et le transfert de propriété est effectué sous le contrôle d’un notaire. Le nouveau propriétaire n’en aura cependant la jouissance qu’une fois le paiement finalisé.

Une enchère à assumer

Une enchère n’est pas à prendre à la légère. Toute offre est considérée comme ferme et toute enchère remportée comme définitive. Aussi, il n’existe pas de délai de réflexion et de rétractation. Si l’enchère doit être financée par un prêt, et que finalement celui-ci n’est pas accordé et empêche le paiement, le bien sera remis en vente. L’acquéreur défectueux devra alors assumer des pénalités. Elles correspondent à l’écart entre son prix et celui de la nouvelle enchère. Comme il n’y a aucune condition de ressource d’exigée, il convient d’enchérir uniquement si vous disposez des sommes correspondantes.

sources : sources : www.linternaute.com

Immobilier

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “L’achat d’un bien immobilier aux enchères, comment faire ?”

Laisser une réponse