LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE UN ENJEU ÉCOLOGIQUE MAIS AUSSI SOCIAL

Jan 10, 2020 0 commentaire par

Pour atteindre les objectifs de réduction des consommations d’énergie fixés par les pouvoirs publics et œuvrer pour des bâtiments réellement moins énergivores, il est indispensable d’engager un vaste plan de rénovation énergétique du bâti existant. Des solutions, en termes techniques ou de financement, existent. Cap sur la rénovation des bâtiments.

DES SOLUTIONS TECHNIQUES EFFICACES

Rénover de manière efficace les bâtiments anciens est techniquement possible. Deux manières d’agir sont privilégiées : l’intervention sur le bâti et l’intervention sur la production de chauffage, sa distribution et le pilotage des systèmes associés. Côté bâti il s’agira d’installer des ouvertures performantes et/ou d’améliorer l’isolation en optant pour l’isolation thermique par l’extérieur, en préservant la qualité de l’air intérieur avec des systèmes de VMC.

Le pilotage des chantiers joue également un rôle essentiel dans l’efficacité énergétique globale.

La gestion technique centralisée (GTC) ou la gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO), associant capteurs et outils informatiques, permettent de suivre en temps réel les consommations énergétiques : électricité, eau, gaz… et d’intervenir de manière simple et rapide pour les optimiser. Par exemple, en cas de consommation anormale, le gestionnaire est immédiatement alerté et peut prendre les mesures nécessaires pour éviter toute surconsommation.

LE CPE, UN LEVIER POUR AGIR

Bien sûr, rénover en profondeur un bâtiment représente un coût non négligeable. Mais, notons que 75 % du coût global d’un bâtiment après sa livraison est lié principalement à son exploitation et aux consommations d’énergies. Dans cette conjoncture, le Contrat de Performance Énergétique facilite l’investissement des donneurs d’ordres collectivités, bailleurs, industriels.

LES AVANTAGES DU CPE

Le CPE implique une approche globale. Dès l’état des lieux vont se succéder les travaux d’optimisation des installations et du bâti et la mise en place de systèmes innovants de mesure et de pilotage intelligent. D’autre part, ce type de contrat donne une visibilité réelle au donneur d’ordre : le prestataire s’engage sur la performance et le volume de réduction des consommations d’énergie globales.

En clair, une part significative du coût des travaux est allégée par les économies d’énergie réalisées.

ACTUS

Ces derniers mois, émerge une nouvelle génération de contrat, baptisée CPE 2.0 ou Contrat de Performance des Usages Building®. Le principe est de privilégier une approche globale et sur-mesure avec pour objectif de mener une rénovation énergétique qui s’adapte à différents modes de travail en prenant en compte le confort des utilisateurs tout en rationalisant les espaces afin d’optimiser les coûts, immobiliers et d’exploitation.

La démocratisation du CPE et la création du CPE Usages est suivie par la création du label FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) menée par les pouvoirs publics. Porté par l’ADEME, il concerne essentiellement le logement, individuel et collectif, et permettra aux particuliers de repérer les sociétés et prestataires capables de réaliser une opération de rénovation énergétique efficace.

En parallèle, le secteur du bâtiment a recours au Building Information Modeling. Cette représentation numérique en 3D du bâtiment, réalisée en amont, permet d’optimiser la conception pour limiter les besoins en énergie, garantir le confort des occupants et anticiper les futures actions de rénovation. Complémentaire à la démocratisation de l’internet des objets (IoT) qui permet d’installer aux quatre coins des bâtiments des capteurs assurant un pilotage centralisé, il montre que les sociétés spécialisées ne cessent d’innover pour trouver des solutions pérennes et performantes.

Eco Construction, Economie d'énergie

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE UN ENJEU ÉCOLOGIQUE MAIS AUSSI SOCIAL”

Laisser une réponse