LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE D’UN BATIMENT ANCIEN

Mai 29, 2019 0 commentaire par

Une application minutieuse des techniques d’ouvrage respectant le travail des anciens.

Suite à ses 15 ans d’activité en temps qu’artisan indépendant depuis 2004 puis en sarl en août 2009, aujourd’hui c’est en tant que chef  d’assistance à la maîtrise d’œuvre qu’il nous partage son expertise dans la rénovation énergétique des bâtis anciens.

L’aspect fondamental sur lequel Ludovic Di Battista met d’entrée l’accent est l’importance de la cohérence d’un tel projet : « Il s’agit de mettre en adéquation des matériaux qui vont respecter l’ossature vivante des constructions à l’ancienne. Lors de l’état des lieux du bâti à rénover, le constat est systématiquement le même, les matériaux modernes utilisés il y a une quarantaine d’années pour l’isolation ne respectent pas la vie de l’habitation et plus particulièrement la migration de la vapeur d’eau au sein du bâti ; d’où un habitat dégradé par l’apparition de moisissures et de champignons.

Les matériaux anciens que sont la pierre et la chaux ont besoin « de respirer », ce sont des matières « vivantes ». Un projet de rénovation énergétique se prend dans la globalité de la structure. Toute notre démarche doit être strictement factuelle et pragmatique et prendre en compte la dimension structurelle de la construction existante : de la charpente à l’isolation, aux finitions intérieures et extérieures, au type de chauffage, à l’installation électrique… Un tel diagnostic permet d’amener le client à choisir les techniques et les matériaux les plus adaptés pour une rénovation pérenne. Nous collaborons avec chacun de manière à ce que nous soyons tous investis. C’est autour d’échanges et de conseils techniques, de rencontres avec les artisans que le projet s’éclaire et prend forme ».

Pour aboutir à un résultat fiable et durable il est primordial de prendre en compte la dimension intergénérationnelle de ces anciennes maisons. La durabilité du chantier réside dans une pratique pure de la technique. « Les matériaux naturels que nous conseillons et utilisons sont adaptés aux maisons anciennes. Selon les finitions prévues nous pronostiquons l’application de matériaux tels que la fibre de bois, la laine de mouton et le mélange chaux/chanvre. Pour une finition peinture nous conseillerons un isolant en panneau fibre de bois ou coton ; alors que pour une finition crépie ou stuc nous choisirons le mélange chaux/chanvre projeté. »

La passion que Ludovic Di Battista porte aux bâtis anciens, le temps qu’il accorde à comprendre leur histoire, le respect des contraintes et des besoins lui permettent d’offrir à ses clients un résultat sûr tout en pratiquant avec noblesse son métier de maçon.

Dossier Projet, Maître d'oeuvre, Rénovation, Travaux

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE D’UN BATIMENT ANCIEN”

Laisser une réponse