La Maison des Aînés, une réalisation de la société LIGNATECH

Avr 29, 2014 0 commentaire par

Une opération multigénérationnelle pensée pour tous
Conçue en 2010, la Maison des Aînés constitue une réponse aux problématiques sociales et environnementales actuelles.

Dans le contexte actuel où le vieillissement de la population des pays industrialisés constitue un véritable enjeu, la société se doit de répondre à de nouvelles problématiques : comment garantir le bien-être de chacun, tout en répondant à ses besoins vitaux ?
La « Maison des Aînés » offre une alternative : avec la volonté de recréer des échanges sociaux et de redensifier l’espace déjà urbanisé, elle propose une opération « multigénérationnelle » : d’un côté, elle propose des logements adaptés aux besoins des personnes du troisième âge et aux personnes handicapées moteur. De l’autre, elle offre un lieu de vie agréable à de jeunes couples avec ou sans enfant et à des familles monoparentales. Le tout relié avec des coursives à une espace communautaire créant ainsi un lien social en favorisant les rencontres.
Le concept de la Maison des Aînés est imaginé pour 6 à 10 logements « type T3 » (+1 logement communautaire « type T2 »).
Cet habitat « dense » offre néanmoins à chaque logement une orientation privilégiée vers le Sud. Chacun dispose aussi d’un petit jardin ou d’une grande terrasse privée, ainsi qu’un accès direct vers l’extérieur. Les masques solaires sont pris en compte dès la phase de conception : chaque maison de 2 niveaux est séparée par une distance minimale de 12m. Un ensoleillement optimum est ainsi garanti même en hiver.

Aide aux personnes âgées

Chaque logement du RDC est conçu aux normes PMR (personne à mobilité réduite) Du côté de la domotique, l’installation électrique du logement du RDC est prévue pour pouvoir commander tous les points lumineux, les volets roulants et la gâche de la porte d’entrée avec une télécommande. Celle-ci peut être adaptée au handicap des personnes. Les appartements sont équipés de tous les moyens technologiques permettant la liaison constante entre les usagers et une personne en poste dans le logement communautaire ou à l’extérieur.

La première maison Passive Labellisé dans la Loire (normes 2020)

Tout en favorisant l’emploi de matériaux sains issus de l’économie locale, la Maison des Aînés présente une enveloppe performante conforme aux standards d’une « maison passive » qui limite ses déperditions thermiques. L’énergie nécessaire au maintien d’une température confortable se voit donc réduite à 13kWh/ m².an, la maison consomme, tous besoins confondus, une énergie primaire* de 61kWh/m².an. Le bilan sur l’année est positif : la Maison produit un surplus d’énergie primaire de 23kWh/ m².an grâce au panneau photovoltaïque. La Maison des Aînés est un bâtiment à énergie positive qui anticipe la future législation française et européenne concernant l’habitat dit « positif » : elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Les systèmes constructifs comportent une isolation des murs, planchers et combles renforcée : Une isolation du plancher bas par radier général flottant sur 20cm de polystyrène, sans aucun pont thermique avec le sol. Une structure innovante conçu pour les maisons passives, le procédé Lignapli comporte un mur porteur en bois massif constitué de 3 couches croisées de planches contre clouées, une ossature secondaire allégée réduisant les affaiblissements thermiques, une isolation par l’extérieur en fibre de bois, et enfin, un bardage bois ou enduit. La mise en place d’un frein vapeur continu permet une étanchéité à l’air conforme au label « Maison Passive ». Les matériaux utilisés pour la construction de la Maison des Aînés participent à la valorisation des ressources locales. Les murs porteurs, réalisés selon le système constructif LIGNAPLI, ainsi que les planchers entre les logements, réalisés selon le système LIGNADAL sont en bois massif. Ils sont préfabriqués, à partir de planches de résineux de pays du Forez à 50km du chantier par une scierie locale. L’isolation est à base de laine de bois (Isonat). Sa fabrication est, elle aussi, issue d’un circuit
court : elle est réalisée à 50km du chantier.
L’enveloppe de la maison étant performante, les besoins en puissance chauffage de chaque logement sont de seulement 1kW par -13°C. Des radiateurs sans inertie alimentés par une chaudière collective à granulés de bois apportent ces calories en cas de besoin. Ce système fait aussi l’appoint de l’ECS en cas d’absence de soleil. Moins de 5€ par mois de chauffage et par logement.
Une ventilation double flux avec échangeur se charge du renouvellement de l’air de façon maîtrisée : 80% des calories de l’air extrait des pièces humides est ainsi réintroduit par l’air neuf dans les pièces à vivre.
La collecte des eaux pluviales participe aussi à l’économie générale développée dans toute la Maison. Utilisée pour les besoins des toilettes, des machines à laver et de l’arrosage, cette eau permet également de rafraîchir les logements grâce à un plancher rafraîchissant.
Les logements accueillent un garage avec prise de courant en liaison directe avec le champ des photopiles. Dans un futur proche, cette énergie pourra servir à la mobilité : en se branchant au réseau, une voiture électrique pourrait ainsi parcourir jusqu’à 50km par jour.

* énergie primaire : énergie directement puisée dans la nature (ici : rayonnement solaire et bois).

Ste Lignatech
Place Bouthier
42470 St Haon le Vieux
Portable : 06 10 37 63 1106 10 37 63 11
www.lignatech.fr

Call
Send SMS
Add to Skype
You’ll need Skype CreditFree via Skype
Constructeur, Maître d'oeuvre, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “La Maison des Aînés, une réalisation de la société LIGNATECH”

Laisser une réponse