La construction bois en dix questions

Mai 28, 2012 0 commentaire par

Pour battre en brèche certaines idées reçues et mieux comprendre les atouts de la construction bois, Loïc de Saint-Quentin, secrétaire général d’Afcobois, répond aux dix principales questions que l’on se pose lorsque l’on envisage de faire construire une maison en bois.

1 – Une maison en bois revient-elle plu chère qu’une construction traditionnelle ?

Maison Orégon

«La maison en bois a longtemps été positionnée en moyen et haut de gamme et a donc acquis l’image d’une maison plus chère. Cependant, on sait aujourd’hui construire des logements sociaux en bois au prix de réalisations en parpaing, à performance énergétique équivalente. Donc une maison en bois ne coûtera fondamentalement pas plus chère qu’une autre. Et on va gagner en compétitivité avec la mise en place de la RT 2012. Le problème est que les personnes qui souhaitent une maison en bois sont plus exigeantes en termes de prestations (volonté de plus grande personnalisation) et de performances. Cela a donc nécessairement un impact sur le prix. Mais à prestations égales, le prix est identique à celui d’une autre maison.»

2 – Une maison en bois dure-t-elle aussi longtemps qu’une maison en parpaing ou en pierre

«Aujourd’hui, peu de maisons sont construitesen pierre, mais plutôt en brique et surtout en parpaing. Or le parpaing a été inventé au début du XXe siècle ; nous n’avons donc, sur ce matériau, qu’un siècle de recul alors que l’on construit des bâtiments en bois depuis des siècles ! A partir du moment où la maison est régulièrement entretenue, on peut dire qu’elle est quasiment éternelle ! Pour aborder la question de l’incendie, dans ce genre de catastrophe avoir une maison en bois est plutôt un atout. Contrairement à une structure métallique qui va s’effondrer d’un coup, le bois se consume lentement et la couche de carbone forme une protection qui ralentit la combustion. Cela permet à la structure d’éviter l’effondrement brutal. L’autre gros avantage du bois est l’absence de fumées toxiques, limitant ainsi les risques d’asphyxie.»

3 – Faire construire une maison en bois est-ce un atout pour l’obtention du label BBC ?

«Oui, les chiffres sont d’ailleurs là pour le prouver : la maison bois représente 10 % du marché de la construction de maisons individuelles mais 25 % des maisons labellisées BBC Effinergie. Faire du BBC en bois c’est veiller à avoir une bonne étanchéité à l’air et ajouter une éventuelle isolation complémentaire. Mais cela ne nécessite pas de modifier la technique constructive. Les autres modes constructifs nécessitent plus de mise en cause. Et quand on fait du BBC, la compétitivité de la maison bois est encore meilleure !»

4 -La maison bois apporte-t-elle un supplément de confort ?

Castor Bois Construction

«Oui, à commencer par le confort visuel. Les pionniers de la maison bois en France se tournaient vers ce mode constructif pour les volumes, le style, l’esthétisme. Elle apporte aussi du confort de vie : la construction bois est sèche et donc apporte un confort intérieur supérieur. Par exemple pour les personnes qui ont des rhumatismes la construction bois est particulièrement conseillée : lorsque le bois est apparent, il joue un rôle d’hygrorégulateur en absorbant une partie de l’humidité de la maison.»

5 – Combien de temps prend la réalisation d’une construction bois ?

«Pour une construction à ossature bois, avec une préfabrication poussée et à partir du moment où les fondations sont faites, il faut une semaine pour la mettre hors d’eau et hors d’air. On arrive à diviser le temps de réalisation par deux, maison finie, d’une construction en bois par rapport à une construction traditionnelle. Dans le cadre d’un investissement locatif privé, c’est donc une dimension à ne pas négliger ; la mise en location est plus rapide».

6 – D’un point de vue architectural, les possibilités offertes sont-elles identiques ?

Chalets Servoz

«Construire en bois permet de réaliser des volumes plus importants, plus intéressant, notamment grâce à la technique du poteau-poutre. Et du point de vue du revêtement extérieur, tout est d’une grande simplicité quelle que soit la technique choisie. Plus une maison est compliquée d’un point de vue architectural, plus le bois est compétitif en termes de prix».

7 – Une construction bois demande-t-elle plus d’entretien ?

«Tout dépend du revêtement extérieur. Si on choisit un revêtement bois, trois solutions sont possibles :
■On ne fait pas de finition particulière en utilisant soit du bois traité, soit naturellement durable. Le bois va grisailler sous l’effet des UV. Il faut aimer l’esthétique mais cela ne joue pas sur la durabilité du revêtement.
■Si on souhaite garder le bois dans sa couleur initiale ou le teinter légèrement, là, tous les deux à cinq ans il va falloir reprendre le pinceau.
■Si on souhaite une maison colorée, il convient de poser une lasure opaque microporeuse qui va durer au moins dix ans, c’est-à-dire comme un enduit classique.

Donc la fréquence de l’entretien est directement liée aux choix esthétiques qui vont être faits».

8 – Peut-on construire une maison ossature bois partout ?

Atelier Charme Bois

«Oui, il est possible de construire une maison ossature bois de partout à condition de respecter les contraintes imposées localement en termes de forme et de couleur. Ce sont les mêmes contraintes que pour le parpaing. Cependant, il est vrai que les pouvoirs publics sont parfois réticents, par méconnaissance : lorsqu’on leur parle maison bois, ils pensent chalet. Toutefois les problèmes de permis de construire restent très marginaux».

9 – A la revente, une maison bois se valorise-t-elle de la même façon qu’une construction traditionnelle ?

«Cela dépend des endroits. Par exemple sur le bassin d’Arcachon, les gens recherchent plus particulièrement les maisons en bois car ces constructions sont typiques et se valorisent donc mieux. D’une manière générale, il n’y a pas de problème particulier si la maison est bien placée et bien entretenue ; le matériau bois n’est pas un obstacle à la revente. Ce peut même parfois être un argument, notamment si on prend en compte la performance énergétique».

10 – Comment être certain de la compétence de son constructeur ?

«Il faut choisir une entreprise qui propose soit un contrat de construction de maison individuelle, soit un contrat de maîtrise d’oeuvre ; par ailleurs, il ne faut pas hésiter à demander la visite de maisons déjà réalisées, si possible en présence de l’acquéreur ; enfin il faut demander la présentation des assurances et des garanties, et vérifier que ces garanties correspondent à ce qu’elle vend, c’est-àdire de la construction bois. Et le fait qu’elle adhère à Afcobois apporte un minimum de garanties».

Architecture, Charpente, Dossiers techniques, Maison bois, Votre projet

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “La construction bois en dix questions”

Laisser une réponse