JARDIN : LES SYSTÈMES D’ARROSAGE

Mai 18, 2015 0 commentaire par

Il y a plusieurs manières d’arroser un jardin ou des plantes en pots. De l’arrosage manuel à l’arrosage entièrement automatisé, en passant par l’arrosage simplifié, la gamme des systèmes d’arrosage est étendue.

La manière la plus simple d’arroser est l’arrosage manuel. Il demande peu de matériel : un simple arrosoir ou encore un tuyau d’arrosage terminé par une lance ou un pistolet. Dès qu’un jardin dépasse les deux ou trois-cents mètres carrés, arroser manuellement devient fastidieux. Plusieurs systèmes existent afin de vous simplifier la tache. Il suffit de positionner le système au bon endroit et d’ouvrir le robinet, puis de fermer ce dernier lorsque l’arrosage est suffisant. Les principaux systèmes de ce type sont les arroseurs, la microaspersion, le tuyau poreux.
Les arroseurs pour un arrosage par aspersion, à haute pression permettent d’arroser de manière régulière et sans fatigue des plates-bandes, des massifs ou la pelouse.

L’ARROSAGE PAR ASPERSION

La micro aspersion consiste à réaliser un arrosage par aspersion à basse pression, économe en eau. Elle produit une pluie très fine, qui arrose sur une distance de 1 à 3 mètres de rayon. Ce système n’endommage ni les fleurs ni les végétaux fragiles.
Elle offre une plus grande couverture d’arrosage que le goutte-à-goutte.
Le système peut être couplé avec un programmateur afin d’être automatisé, ce qui permet d’arroser aux heures où il n’y a pas de pertes par évaporation (la nuit), ou encore de partir en vacances l’esprit tranquille.

bh

L’arroseur oscillant est un appareil qui produit un jet d’eau en éventail et en hauteur, pour arroser par aspersion. Parmi les arroseurs, on distingue les arroseurs mobiles pour réseaux de surface et les arroseurs fixes pour réseaux enterrés. Il est idéal pour arroser une parcelle rectangulaire.

eg

L’arroseur rotatif permet de créer un jet d’eau, pour arroser par aspersion. Ainsi, il existe les arroseurs mobiles pour réseaux de surface et les arroseurs fixes pour réseaux enterrés.
Parmi les arroseurs mobiles, qui se branchent directement sur un tuyau d’arrosage ordinaire, l’arroseur rotatif est l’un des plus courants après l’arroseur oscillant. L’arroseur rotatif est équipé de deux ou trois bras horizontaux qui tournent sous la pression de l’eau. Certains modèles sont à poser à même le sol, d’autres sont surélevés par un pic ou un trépied. Il produit un arrosage uniforme d’une zone circulaire ou semi-circulaire.

a

L’ARROSAGE PAR IRRIGATION

sfrLa micro-irrigation consiste à apporter de l’eau à basse pression, de façon lente et régulière, au pied de chaque plante. L’arrosage par micro-irrigation peut se réaliser grâce à un tuyau poreux ou par un système goutte-à-goutte. L’eau est utilisée avec une efficacité maximale, directement pour nourrir les racines des plantes. Ce système très économe en eau, ne déplore pratiquement pas de pertes d’eau par évaporation. L’eau ne touche pas les feuilles, écartant ainsi tout risque de brûlure ou d’exposition aux maladies. On n’arrose pas les mauvaises herbes, évitant ainsi leur prolifération. Enfin, le système peut être couplé avec un programmateur afin d’être automatisé. L’arrosage par micro-irrigation convient en particulier pour l’arrosage du potager, des haies, des serres et de toutes les plantations en ligne. Le goutte-à-goutte s’installe facilement soi-même : il s’agit d’un tuyau fixé au sol par des crampons, auquel on raccorde des dérivations munies de goutteurs réglables, venant arroser le pied de chaque plante. Au balcon également, le goutte-à-goutte est facile à installer et rend de grands services.

SYSTEME D’ARROSAGE AUTOMATISÉ

eUn cran au-dessus, on trouve des systèmes d’arrosage automatiques, qui fonctionnent à l’aide d’un programmateur d’arrosage commandant l’ouverture ou la fermeture d’une ou plusieurs électrovannes. Ces systèmes peuvent être soit volants, posés à la surface du sol, soit fixes et enterrés. Avec un unique programmateur, il est possible de commander plusieurs réseaux indépendants et de réaliser un arrosage personnalisé des différentes parcelles, en les arrosant en simultané ou non, pour des durées fixées à l’avance. Une sonde d’humidité peut même déclencher automatiquement l’arrosage lorsque le sol devient sec.

Aménagement extérieur, Décoration, Non classé

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “JARDIN : LES SYSTÈMES D’ARROSAGE”

Laisser une réponse