ISOLER : LES POINTS STRATÉGIQUES

Mai 11, 2017 0 commentaire par

La consommation énergétique d’une maison peut varier de 1 à 4 suivant le niveau d’isolation. Ainsi, un logement construit suivant les normes les plus exigeantes consomme environ 60 kWh par m2 et par an quand une maison ancienne peut engloutir jusqu’à 240 kWh par m2 et par an, lorsque ce n’est pas davantage.

On sait par ailleurs qu’environ 87 % de la consommation énergétique d’un logement passe dans le chauffage. D’où l’importance de disposer, à côté d’un système de chauffage performant, d’une excellente isolation. Elle Permet de faire chuter très sensiblement la facture d’électricité ou de gaz.

PAR L’INTÉRIEUR OU L’EXTÉRIEUR

Isoler sa maison, c’est se préoccuper des huisseries, du toit pour lequel il existe différentes techniques d’isolation (combles perdus, pose d’isolant sur la charpente, que ce soit en intérieur ou par l’extérieur) et des murs. Pour ces derniers, deux options sont possibles : soit isoler par l’extérieur (voir ci-après), soit faire le choix de l’isolation par l’intérieur.
Cette seconde solution est particulièrement adaptée lorsque la façade est en bon état. Elle n’entraîne pas de modification de l’aspect extérieur de la maison et est relativement économique.
Toutefois, elle présente un certain nombre d’inconvénients :
réduction de la surface des pièces, déplacement éventuel d’un certain nombre de tuyaux et ponts thermiques pas forcément tous traités. Cette isolation par l’intérieur peut prendre la forme d’un isolant placé derrière une contre-cloison maçonnée ou sur ossature, ou bien celle de panneaux de doublage associant l’isolant à un parement de plâtre. Toutefois, aujourd’hui, de très nombreux professionnels recommandent l’isolation thermique par l’extérieur, que ce soit en rénovation (la solution est particulièrement appréciée) ou même en neuf.

LE RT 2007 EN RÉNOVATION

Lorsqu’on décide de faire une rénovation énergétique de sa maison, des normes de performances minimales fixées par les pouvoirs publics en 2007 fixent les niveaux minimums à atteindre que ce soit pour l’isolation, le chauffage , la production d’eau chaude…

Les exigences ont pour ambition de cibler les techniques performantes tout en tenant compte des contraintes de l’occupant, ce qui permettra, en intervenant sur suffisamment d’éléments, d’améliorer significativement la performance énergétique du bâtiment dans son ensemble. Pour chaque élément susceptible d’être installé ou changé, cette « RT 2007 » donne le critère de performance exigé pour le produit.

LE BBC EN RÉNOVATION

De la même manière que l’association Effinergie a porté le label BBC dans le neuf, elle a élaboré, avec les pouvoirs publics, un label BBC en rénovation. L’objectif est, là encore, de réduire la consommation énergétique des logements, anciens cette fois, en fixant un seuil maximal moyen 80 kWh/m²/an pour l’ensemble du territoire, mais qui va être modulé en fonction de la zone climatique et l’altitude. Il va donc s’agir de faire une vraie rénovation thermique de la maison en travaillant : sur le générateur de chaleur, les diffuseurs, l’isolation du bâtiment, mais également en maîtrisant mieux son étanchéité à l’air, l’un des gros problèmes des logements anciens.

Comme dans le neuf, on prendra soin de faire entrer dans la maison un système d’énergie renouvelable : pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique, panneaux solaires thermiques, poêle à bois ou à granulés…
L’obtention du label se fait par l’intervention d’un organisme certificateur avec étude thermique du bâtiment et test de perméabilité.

Dossiers techniques, Isolation

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “ISOLER : LES POINTS STRATÉGIQUES”

Laisser une réponse