Fabrication de fenêtres La tradition du bois, la technicité de demain signées Menuiserie André

Nov 18, 2014 0 commentaire par

Entreprise familiale de tradition artisanale depuis 1949, la Menuiserie André, fabricant de menuiserie bois et bois-alu, marie les règles de l’art ancestral et l’amour du bois à l’innovation et aux techniques d’aujourd’hui pour répondre aux exigences techniques et aux défis de demain. Depuis 1985, Jean-Louis et Mathilde gèrent l’entreprise avec la même passion pour le bois et le bel ouvrage que leurs ancêtres.

15Aujourd’hui, l’entreprise s’est spécialisée dans la menuiserie pour BBC et maisons passives, selon le label « Passivhaus ». « Nous fabriquons pour les professionnels et les particuliers, mais aussi pour les architectes et quelques poseurs, par le biais des particuliers, explique Mathilde André ».

Les menuiseries sont validées et régulièrement testées pour leurs performances d’étanchéité à l’air, à l’eau et au vent par des organismes reconnus. « De même, la mise en oeuvre des menuiseries est très importante, confie notre interlocutrice. Afin d’assurer l’étanchéité et d’éliminer les ponts thermiques. Ainsi, l’analyse de la pose et de son support est capitale ».

La menuiserie André fut la première en France à réaliser des menuiseries triple vitrage – qui permettent un meilleur confort thermique, moins de déperditions de chaleur, et, avec les nouvelles couches peu émissives à fort facteur 13solaire, plus d’apports de chaleur solaire qu’ils n’en perdent-. Pour ce faire, elle travaille depuis 2007 selon un concept autrichien avec un réseau de partenaires européens. Ainsi, le groupe de partenaires a mis en place, en 2010, une menuiserie performante à « ouvrant caché »…
« Un aspect important à éviter est le pont thermique d’installation, explique Mathilde André. C’est-à-dire les déperditions de chaleur à la jonction entre le mur et la menuiserie du fait de la rupture d’homogénéité de la conductivité des matériaux qui sont différents. Le pont thermique d’installation dépend de la qualité thermique du mur, de la position de la fenêtre dans le mur, de la position de l’isolant et de la performance thermique de la menuiserie. Il doit se calculer pour chaque nouvelle situation. Bien étudié, il peut être supprimé ou fortement réduit. Mal étudié et mal pris en compte, on peut avoir plus de déperditions à travers cette jonction qu’à travers la menuiserie elle-même et avoir remplacé les vieilles menuiseries par des menuiseries très performantes, tout en continuant d’avoir des déperditions autour de la menuiserie. Un autre point délicat est la jonction entre le coffre de volet roulant et la menuiserie qui peut aussi constituer un pont thermique ».

Actuellement, l’entreprise travaille aux gains de performances, sur les ponts thermiques, dans l’occultation avec les roulets roulants ou les volets à lames empilables à inclination (brise soleil orientables).

Une visite des ateliers ?

Afin de choisir au mieux vos menuiseries et en apprécier la maniabilité, l’entreprise vous invite à visiter ses ateliers.

Comment choisir une bonne fenêtre ?

14Pour le choix d’une bonne menuiserie (fenêtre, porte-fenêtre), il faut connaître les valeurs suivantes : Uw= déperdition de chaleur à travers la menuiserie. Cette valeur est exprimée en W/(m²K) Watt par m² et degré Kelvin de différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Le Uw (U window) est constitué du Uf (U frame=cadre) et du Ug (Uglass=vitrage) ainsi que des déperditions linéiques de l’intercalaire. La qualité de l’intercalaire (espace entre les vitres) est importantes, il faut éviter les intercalaires en aluminium au profit d’intercalaires à bord chaud qui sont jusqu’à 3,5 fois moins déperditifs que les intercalaires en aluminium. Plus le Uw est bas, moins on aura de déperditions et plus la menuiserie sera performante.

Vitrage à isolation renforcée

Aujourd’hui, on emploie des vitrages à isolation renforcée (VIR) ou peu émissifs ou faiblement émissifs (FE). Les couches peu émissives déposées sur le vitrage sont des fines pellicules d’oxydes métalliques qui fonctionnent comme un miroir et renvoient les ondes de chaleur qui vont du chaud vers le froid et qui voudraient traverser le vitrage en hiver. Les couches peu émissives laissent quand même passer le rayonnement solaire qui pénètre en angle incliné et non à 90° comme les ondes de chaleur (convection). Le pourcentage de rayonnement solaire que le vitrage laisse passer s’appelle le facteur solaire « g » exprimé en %. Plus ce pourcentage est élevé, plus il y aura de la chaleur du soleil qui pourra passer dans la maison à travers les vitres.

Opter pour une bonne menuiserie, c’est choisir aussi du conseil pour une pose sans pont thermique et une pose soignée qui assure l’étanchéité à l’air et à l’eau entre la menuiserie et le mur. Tout cela est un travail de conception en amont.

 

MENUISERIE ANDRE SARL
163 Route de Chantemerle-les-Blés
26260 CHAVANNES
Tél : +33 (0) 4 75 71 14 01
Fax : +33 (0) 4 75 47 37 75
Mail : infos@andre-menuiserie.fr
www.andre-menuiserie.fr

Dossier Projet, Menuiserie, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Fabrication de fenêtres La tradition du bois, la technicité de demain signées Menuiserie André”

Laisser une réponse