Durieux : l’exemple d’une maison bois à Lapte (43)

Mai 09, 2014 0 commentaire par

Audrey et Marc, un couple de retraités tout droit venus de Loire Atlantique, ont posé leurs valises dans leur nouvelle maison à Lapte en Haute Loire près d’Yssingeaux. Désirant retrouver le grand air de nos régions, ils n’avaient pas mis longtemps à se décider pour rééditer le projet de construire en bois. Depuis la Loire Atlantique où la technique de l’ossature bois est répandue, ils avaient consulté les entreprises locales et fait le choix de l’entreprise Durieux pour la charpente et l’ossature en bois et de Luc Ségard comme maitre d’oeuvre.

Le projet

La maison présente une surface habitable de 180 m2 sur un terrain de 2800 m2. Elle est composée d’une chambre, d’un bureau, d’une cuisine, d’une salle de bains, d’un jardin d’hiver et d’un grand espace faisant office de séjour et salon à la fois. Le cadre est idyllique puisqu’ouvert sur une végétation abondante et boisée.
3La maison est conçue de plain-pied sur comble perdu et traversant sur les axes Est/Ouest et Nord/Sud. Son orientation principale plein sud favorise un apport important en énergie solaire toute la saison grâce à un mur rideau en double vitrage mixte, bois intérieur et aluminium extérieur, toute hauteur. Les rayons du soleil peuvent passer l’hiver, permettant un apport de 20% de chauffage en plus. L’été, la maison est protégée par un auvent qui n’est ni plus ni moins qu’une avancée de toiture sur la terrasse extérieure, elle-même en prolongement du salon.

La maison présente un niveau de performance thermique répondant à la nouvelle réglementation thermique RT 2012, grâce à la maîtrise de son étanchéité à l’air et à la mise en oeuvre d’une double couche d’isolation dans les murs (145 mm dans le mur + 70 mm côté intérieur). Un pare-vapeur a été placé avant la pose de l’isolant intérieur, pour respecter les règles de position du pare-vapeur.
Pour la toiture, il a été prévu la pose de 350 mm d’isolation et d’un pare-vapeur sous solivage. Une autre partie de maison a été isolée dans le solivage du plafond.

La charpente est constituée de chevrons + pannes et de poutres en lamellées collées apparentes dans la pièce principale de l’habitation.

2Le plancher est réalisé en partie sur terre-plein avec une isolation sous chape flottante, en partie sur vide sanitaire avec une isolation rapportée. Après coulage de la chape, les propriétaires ont opté pour des sols en terre cuite à l’aspect naturel.

Sur le plan des équipements, la maison est chauffée par un poêle de masse de la marque TULIKIVI qui diffuse une chaleur en continu durant toute la journée et qui porte la chaleur à 19°C. Ce poêle est adossé à un mur en terre crue qui emmagasine la chaleur pour la restituer à la chambre attenante. Un deuxième poêle à bois servant de four a été installé dans la cuisine, ce qui complète le chauffage de la maison. Un ballon thermodynamique, installé dans le volume chauffé de la maison, assure quant à lui l’eau chaude sanitaire de la maison et le refroidissement du cellier dont la température est maintenue entre 14 et 16°C. Il a été prévu une VMC double flux qui récupère les calories extraites de la maison.

L’ossature en bois de 145 mm et la charpente traditionnelle sont issues des scieries de Dunières. Le bardage bois extérieur produit par l’entreprise SIMONIN est traité et peint en usine. D’aspect blanc, ce bardage de la gamme Funlam rythme les façades par sa pose verticale ou horizontale donnant à l’ensemble un style harmonieux sur le plan architectural.

Les propriétaires ont trouvé chez l’entreprise Durieux, une écoute, et apprécié la maîtrise de leur savoir-faire et ce professionnalisme qui les a rassurés tout au long du chantier. La première saison hivernale a permis de valider la faible consommation en énergie de la maison, ce qui en Haute Loire rend la vie agréable selon Audrey et Marc.

L’informatique 3D : une aide précieuse

4A la conception comme à la réalisation, l’entreprise Durieux s’est équipé d’un logiciel spécifique du fabricant CadWork, spécialisé dans la modélisation des constructions en bois sous format informatique. La particularité de ces logiciels est d’aider les entreprises à concevoir en trois dimensions les ossatures en bois, les charpentes et tous les détails d’assemblage à partir d’un plan conçu par un architecte par exemple.

Dans le cadre d’un bureau d’étude intégré comme pour la société Durieux, les calculs de structures peuvent ainsi être formalisées sous forme de vues en 3D afin de pouvoir se représenter les espaces, les portées, les volumes et autres détails techniques…

Christian Durieux: « l’imagerie 3D, c’est pour nous l’occasion de présenter un projet complet à nos clients qui leur permettent de se projeter en s’imaginant la maison de leur rêve. Pour nous, c’est de pouvoir travailler sur des plans de fabrications issus du logiciel et donc d’être plus précis et plus efficace dans la réalisation de nos ossatures. »

Entreprise DURIEUX ET FILS
Tél : 04 71 66 82 87
ZI Le Solier
43220 DUNIERES
Mail : contact@durieuxetfils.com
www.durieuxetfils.fr

Charpente, Constructeur, Maison bois, Menuiserie

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Durieux : l’exemple d’une maison bois à Lapte (43)”

Laisser une réponse