DPE: en 2012 la norme est renforcée

Mai 12, 2012 0 commentaire par

Depuis le 1er janvier 2012, le Diagnostic de Performance Energétique répond à de nouvelles normes. Il a été ajusté et fiabilisé pour devenir une vraie référence en matière d’étiquetage énergétique. En effet, cet outil mis en place en 2006 présentait quelques défauts et devait être amélioré. Les ministres concernés avaient donc engagé une large concertation depuis l’automne 2010. Celle-ci vient d’aboutir à une nouvelle version du DPE, qui s’articule autour de 6 axes principaux :

Formation : la compétence des diagnostiqueurs va être renforcée, notamment par la mise en place de deux niveaux de difficultés selon la mention « Bâtiments d’habitation » ou « Tous types de bâtiments » (tertiaire, public, privé…) ;
Transparence : le diagnostiqueur est tenu d’expliquer au particulier les données renseignées au travers d’un relevé très détaillé ;
Méthode de calcul : son amélioration se traduit par une augmentation du nombre de données à analyser, pour un calcul plus précis et donc un résultat plus fiable ; ■Logiciels : les seuls habilités à générer des DPE sont ceux qui ont été validés par le ministère après la procédure d’évaluation menée conjointement avec l’Ademe entre 2008 et 2010 ;
Contrôle : celui-ci sera plus efficace, grâce notamment à l’annuaire des diagnostiqueurs mis en ligne par le ministère et au lancement d’une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ;
Base de données : elle sera mise en ligne et permettra l’élaboration de statistiques sur les DPE, pour envisager de meilleures stratégies nationales et locales.

Economie d'énergie, Labels

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “DPE: en 2012 la norme est renforcée”

Laisser une réponse