Des équipements économes en énergie offerts, pour qui ?

Oct 13, 2015 0 commentaire par

Ségolène Royal compte distribuer plusieurs « dizaines de milliers » de nouveaux convecteurs aux particuliers en remplacement de « vieux radiateurs », tandis qu’un million d’ampoules Led seront distribuées en partenariat avec EDF. Une aubaine pour les professionnels du secteur, qui saluent la décision de la ministre de l’Ecologie. Réactions
La lutte contre la précarité énergétique, cheval de bataille de Ségolène Royal, entre dans une nouvelle phase.

Après la promulgation de la loi de transition énergétique le 18 août dernier, la ministre de l’Ecologie part en campagne de promotion de sa loi, en détaillant deux des « 18 mesures concrètes », susceptibles de concerner les particuliers.

« Il s’agit de faire en sorte que la loi de transition énergétique profite aussi directement aux gens, soit populaire », a expliqué la ministre sur France 2.

1 million d’ampoules Led distribuées

Ainsi, outre l’installation de compteurs électriques Linky et Gazpar, les particuliers vont pouvoir remplacer leurs vieux équipements énergivores.

« J’ai demandé à EDF de mettre en place la distribution d’un million d’ampoules Led », a déclaré Mme Royal, ajoutant que cette mesure s’adresserait dans un premier temps aux « personnes à petites retraites », qui pourront « venir dans les mairies échanger deux ampoules qui consomment beaucoup d’électricité contre deux ampoules Led », lesquelles consomment 80 % moins qu’une ampoule à filament. L’opération sera « financé(e) par les certificats d’économies d’énergie » d’EDF, a-t-elle souligné.

Une convention avec l’électricien public devrait être conclue « dans les prochains jours », avec pour objectif de distribuer une première tranche de « 100 000 ampoules dès le mois d’octobre », a-t-on précisé au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

EDF a déjà mis en place des partenariats avec le fabricant Philips, puis avec Panasonic et Osram, afin de commercialiser respectivement 600 000 et 1 million d’ampoules Led, que le groupe français finance à hauteur de 20 % à 30 % en échange de CEE.

Les vieux radiateurs électriques remplacés

« Nous allons lancer la même opération sur les vieux radiateurs électriques qui consomment énormément d’électricité, qui pèsent très lourdement sur les budgets des ménages », a également déclaré Mme Royal. « Il y aura plusieurs dizaines de milliers de radiateurs qui seront offerts pour cet échange et pour enclencher la citoyenneté écologique », a-t-elle ajouté.

radiateurUne décision saluée par les fabricants de radiateurs électriques : « Nous sommes très satisfaits des déclarations de la ministre », a déclaré à l’AFP Camille Beurdeley, déléguée générale du Gifam, le groupement des fabricants d’appareils ménagers.

Selon le Gifam, environ un tiers des foyers français sont équipés de chauffage électrique, soit plus de 60 millions de radiateurs. Sur ce parc, il y a « environ 15 millions » d’appareils de « première génération »,datant des années 1970 ou 1980, qui, « s’ils étaient remplacés, permettraient de réelles économies d’énergie », estime la déléguée.

Les fabricants de radiateurs électriques saluent d’autant plus ce coup de pouce au renouvellement que le marché des logements neufs leur est plus difficile d’accès depuis la réglementation thermique 2012, qui limite la consommation des nouveaux logements à 50 kilowattheure par mètre carré et par an.
Les fabricants de radiateurs satisfaits
Interrogée jeudi matin sur France Inter, pour savoir s’il ne serait pas « plus judicieux que les propriétaires de vieux radiateurs électriques changent carrément d’énergie », pour des chaudières au gaz ou solaires ou des pompes à chaleur, la ministre a souligné que les habitations n’étaient pas toujours équipées pour ça, que les foyers concernés, souvent « les plus modestes », n’en avaient pas forcément les moyens.

La « nouvelle génération » de convecteurs électriques était « extrêmement performante », avec des appareils « qui s’éteignent lorsque la pièce est suffisamment réchauffée, qu’on peut allumer à distance avec son téléphone portable avant de rentrer chez soi, etc. »
Une analyse saluée par Mme Beurdeley, qui « espère que cette mesure va impulser une nouvelle vision des radiateurs électriques, (…) qui n’ont aujourd’hui absolument plus rien à voir avec ce qu’on a pu connaître ».

Le dispositif, qui n’est pas encore totalement finalisé, concernera les quelque 200 « territoires à énergie positive pour la croissance verte », fers de lance de la transition énergétique, a-t-on indiqué au ministère. Les territoires ayant obtenu ce label bénéficient d’une aide financière pour leurs projets.

Sources : www.batiactu.com

Economie d'énergie, Législation

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Des équipements économes en énergie offerts, pour qui ?”

Laisser une réponse