Construire en brique

Sep 07, 2013 0 commentaire par

 Si la brique existe, depuis des siècles, aujourd’hui, elle revient en force grâce à ses qualités multiples . La brique est même devenue le principal matériau de maçonnerie pour la construction de logements en France.

On trouve la brique principalement dans la construction de mur à Isolation Thermique Intérieure (ITI) où son pouvoir isolant évite la condensation dans l’isolant, assurant la pérennité de sa performance, sans risque de moisissures. Mais il existe un autre type de briques auto-isolantes, appelées Monomur.

« Le Monomur est une brique de terre cuite de forte épaisseur à perforations verticales et conçue pour fabriquer des murs à la fois porteurs et isolants, explique Gérard Fouilloux pour la Fédération Française des Tuiles et Briques. ».

Le plein d’avantages

A l’encontre de l’idée reçue selon laquelle une brique est fragile, les briques modernes sont appropriées pour la construction aux normes antisismiques. Les murs enregistrent une résistance mécanique exceptionnelle, puisqu’une seule brique résiste à plus de 70 tonnes. Totalement incombustible, en cas d’incendie la brique conserve toutes ses qualités après inondation. Ainsi, elle traverse le temps et garantit une maison pérenne. Les études ont montré que la durée de vie de la brique monomur était égale à au moins 100 ans.

Ses performances thermiques et sa forte inertie permettent la réalisation de maisons passives et bioclimatiques et de satisfaire aux exigences thermiques actuelles (RT2012), sous un climat tempéré européen. Ainsi, le matériau est désigné pour la construction écologique. Le Monomur est un régulateur thermique. Il emmagasine la chaleur dans la journée et la restitue la nuit. En été, il agit comme un climatiseur naturel : la maison reste fraîche quant il fait chaud dehors. Cela permet de gagner 4 à 6°C et d’éviter alors la climatisation de l’habitat. En hiver et à la mi-saison, la maison bénéficie des apports solaires gratuits.

Les solutions briques traitent simplement et efficacement les ponts thermiques grâce à l’association de murs isolants et de planelles isolantes en tête de plancher.

De plus, le Monomur garantit une construction saine et protège la qualité de l’air intérieur de la maison, présentant ainsi tous les bienfaits d’une construction bioclimatique. La brique monomur va éliminer l’apparition de moisissures grâce à l’absence de zone froide et la constitution exclusivement minérale du produit. Toutes les briques présentent d’ailleurs un classement A+ sur leur étiquetage sanitaire.

Une mise en oeuvre simplifiée

MO R42_DSC0042Sa légèreté, la précision de ses faces de pose rectifiées en usine et son outillage adapté en font le choix privilégié des constructeurs. « Le premier rang doit être d’une planéité très précise. C’est lui qui va conditionner l’aplomb du mur et le parfait alignement des produits ainsi que la rapidité de mise en oeuvre, précise Gérard Fouilloux. » L’utilisation du mortier-colle permet de se passer de la présence d’une bétonnière et par conséquent, de réduire les nuisances sonores et les manutentions lourdes.

En finition, il est conseillé d’appliquer un enduit extérieur traditionnel ou un enduit monocouche de type OC2. Cet enduit a également l’avantage d’apporter une excellente étanchéité à l’air du mur. Une récente étude du laboratoire Ginger CEBTP a même montré qu’un tel mur ne contribuait que pour moins de 1% de la perméabilité à l’air d’une maison conforme à la RT2012.

En intérieur, trois solutions s’offrent à la réalisation : la chaux, le plâtre ou la plaque de plâtre.

 

Produit

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Construire en brique”

Laisser une réponse