Comment mesurer la qualité de l’air ?

Mar 29, 2014 0 commentaire par

L’association HQE vient d’élaborer un protocole de mesures spécifiques présenté dans le document « Règles d’application pour l’évaluation de la qualité de l’air intérieur d’un bâtiment neuf ou rénové à réception ». Disponible en ligne, le protocole liste les polluants d’enjeux sanitaires prioritaires et fournit une stratégie d’échantillonnage. Les professionnels peuvent contribuer par retour d’expérience.

Bien connaître et maîtriser la qualité de l’air intérieur d’un bâtiment est un enjeu de santé publique auquel doivent répondre les acteurs de la construction. Afin de leur donner tous les outils pour évaluer la qualité de l’air effectivement respiré par les occupants lorsque ces derniers prennent (ou reprennent) possession d’un lieux, l’association HQE vient de publier les « Règles d’application pour l’évaluation de la qualité de l’air intérieur d’un bâtiment neuf ou rénové à réception ».

Ce protocole liste les polluants à mesurer, qui sont pour certains d’origine extérieure (dioxyde d’azote, benzène, particules fines, radon) et pour d’autres, d’origine intérieure (formaldéhyde, COV totaux, monoxyde de carbone si source interne de combustion).

Le protocole précise pour chacun de ces polluants, les méthodes de prélèvement et d’analyse (matériel, durée) et les stratégies d’échantillonnage (dans quels locaux effectuer les mesures). Il fournit aux acteurs effectuant les mesures un formulaire de collecte d’informations sur le contexte de la mesure pour faciliter a posteriori l’interprétation des résultats (température, hygrométrie lors de la mesure), ainsi que les valeurs sanitaires de référence pour les laboratoires d’analyse. Quels avantages pour l’occupant ? Pour les occupants, ce contrôle « à réception » devrait leur fournir des indications utiles et justifier la pertinence des équipements choisis et mis en œuvre lors de la construction pour leur garantir une qualité sanitaire de l’air intérieur satisfaisante.

Il restera aux occupants à maintenir cette qualité en utilisant correctement les équipements mis à leur disposition et en maîtrisant au mieux les sources de pollution liées à leurs activités.

Les utilisateurs de ce protocole peuvent contribuer s’ils le désirent à l’amélioration de ce protocole en faisant part de leur expérience via un formulaire en ligne ou en renvoyant les résultats de mesures réalisées conformément à ce protocole.

sources : www.batiweb.com

Eco Construction, Environnement

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Comment mesurer la qualité de l’air ?”

Laisser une réponse