Comment choisir sa maison en bois ?

Août 22, 2012 0 commentaire par

Une maison bois est une construction dont la structure porteuse est en bois.

Autrement dit, le toit est porté par des éléments horizontaux ou verticaux en bois. En 2011, sur le 191 919 maisons individuelles mises en chantier (secteur diffus et groupé), 19 590 sont en construction bois, soit 10,2 % de part de marché avec une évolution du marché de 12 % par rapport à 2010. (selon l’étude de l’observatoire économique de France Bois Forêt).

La construction bois suscite un véritable engouement par son respect de l’environnement mais surtout pour ses performances thermiques.

Les technologies de construction bois

Mimi-Potter-Fotolia.com

Le bois fut l’un des tous premiers matériaux utilisé par l’homme pour construire son habitat. Historiens et archéologues ont trouvé certains vestiges datant de plusieurs millénaires avant J.C..
L’homme a d’abord utilisé le bois «en l’état», ne disposant pas d’outils et de savoir-faire : branchages, feuilles, lianes pour les assemblages, …
Puis l’évolution a permis de travailler le bois : taille à la hache, scies …
On a vu apparaitre successivement le système par empilage horizontal, puis le colombage et les charpentes traditionnelles et, plus récemment, les charpentes industrielles et les murs à ossature bois.

De tous les temps, des systèmes constructifs ont été inventés et se sont développés en associant d’autres matériaux tels que la terre, les isolants et plaques de plâtre …
De nouvelles technologies permettent de répondre aujourd’hui de manière efficace et très large, aux évolutions importantes du secteur du bâtiment, notamment en termes de performance énergétique.

Le mur en bois massif empilé est la plus ancienne technique de construction en bois en rondins ou madriers.
Comme son nom l’indique, cette technique consiste en l’utilisation de longs éléments de bois massif ou contre-collé (2 ou 3 plis) dont l’épaisseur est variable selon les fabricants. Ils sont profilés avec une double ou triple rainure et languette afin de faciliter leur empilage et d’assurer une étanchéité à l’air et à l’eau.
L’essence de bois utilisée doit répondre à la classe d’emploi…
Il n’existe pas de DTU (documents techniques unifiés) pour ce système constructif mais l’association AFCOBOIS, le syndicat de la construction bois) a édité un cahier des règles professionnelles.

Compte tenu des exigences des réglementations thermiques de 2005 et maintenant de 2012, une isolation complémentaire est indispensable.
En effet, le bois, bien que matériau «isolant» a un coefficient d’isolation trois ou quatre fois moins bon que les produits d’isolation habituels.

Longtemps, cette technique a été utilisée pour la réalisation de chalets. Cependant depuis quelques années, à l’instar de réalisations américaines, la construction en bois massif empilé autorise une architecture plus moderne.

Contrairement au « bois massif empilé », les autres techniques de construction bois utilisent des éléments de bois verticaux.

Maison en ossature bois -Simon Teyssou

La maison à ossature bois est de loin la technologie la plus utilisée en France et dans le monde. La structure de la maison est constituée d’un ensemble de montants et de traverses en bois mais de plus faibles sections, peu espacés qui forment un cadre sur lequel on vient fixer des panneaux à base de bois qui assurent à l’ensemble une exceptionnelle rigidité.
On dispose entre les montants et les traverses, un isolant qui permet à cette technique d’offrir d’excellentes performances thermiques et acoustiques.
Le mur ainsi constitué reçoit ensuite un revêtement intérieur (plaque de plâtre, lambris…) et un revêtement extérieur (bardage bois, panneaux, pierre, brique, enduit…).

Construction dite poteau-poutre – Construction Espinasse (63)

Le poteau-poutre utilise des bois de fortes sections espacés entre eux d’un à plusieurs mètres.
Ces poteaux et ces poutres constituent la structure de la maison, ce qui permet de dégager de grands espaces pour installer de larges baies vitrées.
Beaucoup de maisons contemporaines marient l’ossature bois, pour ses avantages thermiques et acoustiques, et le « poteau-poutre » pour disposer de grands volumes et de larges ouvertures.

Le mur en panneaux structurels en bois massif

Bois-contrecollé-type-Duo-Auvergne-Promobois

Dans ce système de construction, les panneaux sont réalisés à partir de planches qui sont croisées et assemblées en plusieurs couches selon deux principes techniques : le collage et le clouage.
Plusieurs épaisseurs existent, de 10 à 30 cm, afin de répondre aux calculs de résistance mécanique. Des immeubles de dix étages ont été réalisés avec ces technologies en Europe.
Une isolation rigide ou semi-rigide est rapportée à l’extérieur ou à l’extérieur des panneaux, ou des deux côtés.

Quelle architecture choisir ?

Il est possible de mixer le bois et beaucoup d’autres matériaux pour un aspect plus moderne.

Pour des maisons dites « contemporaines », le bois massif empilé est une bonne solution car il permet d’intégrer des surfaces vitrées pour plus de volume.

La performance thermique

Les constructions bois et tout particulièrement les logements à ossature bois sont unanimement reconnus pour leurs performances thermiques de haut niveau, dues à la combinaison du matériau bois utilisé en structure avec des isolants thermiques performants qui s’intercalent entre les montants verticaux.
Cette excellente isolation thermique est, de plus, parfaitement compatible avec une architecture contemporaine faite de grandes surfaces vitrées.

Les assurances

Une maison bois s’assure de la même façon qu’une maison classique, sans majoration de prime ■

Architecture, Dossiers techniques, Maison bois, Votre projet

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Comment choisir sa maison en bois ?”

Laisser une réponse