BIEN CONNAÎTRE SA TOITURE-TERRASSE POUR LA PROTÉGER

Nov 07, 2018 0 commentaire par

Une toiture-terrasse est composée d’un élément porteur, d’un pare-vapeur, d’une isolation thermique, d’un revêtement d’étanchéité et d’une protection contre les chocs et les UV.

L’élément porteur est l’ouvrage de structure destiné à supporter le poids de la toiture, auquel s’ajoutent les sollicitations climatiques (neige, eau de pluie) et les charges d’exploitation éventuelles. Cet élément peut être de différents types : une dalle pleine en béton, une structure prédalle et dalle de compression, du bois massif ou des panneaux dérivés du bois fixés sur une charpente, ou encore des tôles nervurées en acier.

La typologie de l’élément porteur, la destination du complexe d’étanchéité (accessible, inaccessible, végétalisé) ou la nature des équipements (équipement de ventilation, de traitement d’air, solaire thermique ou photovoltaïque…) déterminent le choix de la protection de la toiture terrasse. La protection sera généralement soit une protection lourde type gravillons, soit une protection avec un système sur plots (lames bois ou dallettes), soit une protection type végétalisation. Pour des ouvrages peu sollicités, une étanchéité avec une autoprotection minérale peut être proposée.

Le choix d’une isolation thermique pour une toiture-terrasse dépend de la nature du support, de la performance à atteindre, de la technique d’étanchéité retenue et du type de toiture.

LE CHOIX DE L’ÉTANCHÉITÉ :

LES TOITURES « FROIDES » ET « CHAUDES »

L’étanchéité à l’eau et l’isolation thermique des toitures-terrasses doivent être abordées simultanément selon la nature de l’élément porteur. Concernant l’isolation thermique, on distingue des toitures « froides » et des toitures « chaudes ». La toiture froide place l’isolant sous l’élément porteur, alors que la toiture chaude, place l’isolant thermique au-dessus de l’élément porteur, ce qui a pour avantage de faciliter le traitement des ponts thermiques. La toiture froide est déconseillée sauf contrainte technique et seulement après validation par un bureau d’étude thermique de la faisabilité du système.

Les toitures chaudes se divisent en deux catégories : les toitures chaudes « classiques » avec l’isolation thermique placée sous le revêtement d’étanchéité ; les toitures« inversées » où l’isolation thermique se trouve sur le revêtement d’étanchéité, ce qui permet de protéger celles-ci des variations de température entre le jour et la nuit et d’allonger leur durée de vie.

Il est également possible d’utiliser les deux techniques de la toiture chaude sur un seul et même complexe : on appelle cela la toiture duo, qui possède une très forte résistance thermique et une protection mécanique optimale.

QUEL ISOLANT POUR QUELLE TERRASSE ?

L’isolant thermique des toitures-terrasses est choisi selon sa résistance à la compression - classes de compressibilité (A, B, C ou D) - et le type de couverture. Pour les terrasses accessibles aux véhicules, les isolants thermiques les plus résistants à la compression (classe D) conviennent : verre cellulaire ou Foamglas et la perlite fibrée. Pour les toitures accessibles aux piétons et techniques (classe C), le polystyrène expansé (PSE) ou extrudé (XPS), le polyuréthanne (PU), les mousses phénoliques, et certaines laines minérales conviennent. Les toitures uniquement accessibles pour leur entretien (classe B) peuvent être isolées par de la laine minérale. Les isolants thermiques de classe de compressibilité A ne sont jamais employés en supports d’étanchéité et dans le cas des toitures inversées, le seul isolant thermique admis est le polystyrène extrudé (XPS).

L’isolant seul ne fait pas toute la performance thermique d’une toiture. L’ensemble des déperditions thermiques d’une toiture chaude à isolation inversée, varie selon la pluviométrie et prend en compte la perte de chaleur causée par l’eau de pluie qui s’infiltre à travers les joints de l’isolation et atteint la membrane imperméable. Les fabricants de systèmes d’isolation inversée pour toitures chaudes proposent des membranes qui s’interposent entre l’isolant et le lestage, pour constituer une couche filtrante qui diminue de 90 % environ l’impact de l’eau de pluie sur les performances thermiques.

MESSINA
04 50 01 34 87
www.messina-etancheite.fr

74150 MARIGNY SAINT MARCEL

Charpente, Isolation, Professionnels du bâtiment, Rénovation, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “BIEN CONNAÎTRE SA TOITURE-TERRASSE POUR LA PROTÉGER”

Laisser une réponse