BIEN CHOISIR SES MENUISERIES

Nov 03, 2017 0 commentaire par

Changer ses fenêtres pour améliorer son confort au quotidien. Petit tour des principales questions avec l’Union des fabricants de menuiseries extérieures.

QUELLE EST LA PART DE LA FENÊTRE DANS L’ISOLATION THERMIQUE D’UNE MAISON ?

Si on parle d’une maison très fuyante de partout, on va gagner 20 à 25 % en changeant les fenêtres. Mais le gain peut aller jusqu’à 30 % si le reste de la maison (murs et toiture) est correctement isolé. Pour donner un ordre d’idée, changer les fenêtres permet d’économiser chaque année, dans une maison moyenne, l’équivalent de 700 à 750 l de fioul pour le chauffage domestique.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE DE PERFORMANCE D’ISOLATION ENTRE UNE FENÊTRE SIMPLE ET UNE DOUBLE VITRAGE ?

Une fenêtre simple vitrage d’avant les années 60 a un coefficient de déperdition énergétique (Uw) égal à 6 w/ m2/ degré. Cela veut dire que pour 1 degré d’écart entre l’intérieur et l’extérieur, on perd 6 w par m2 de fenêtre. Pour une fenêtre double vitrage de qualité standard, le coefficient de déperdition énergétique est de 1,5 w/m2/ degré, soit quatre fois moins !

QU’EST CE QU’UNE FENÊTRE À ISOLATION RENFORCÉE ?

C’est une fenêtre qui a un coefficient de déperdition énergétique de 1,4 ou 1,5 w au maximum. Et toutes les fenêtres double vitrage ont désormais tendance à être à isolation renforcée puisque celles répondant à cette caractéristique représentent plus de 70 % des ventes.

EN RÉNOVATION, DES PRODUITS PERMETTENT-ILS DE LIMITER L’IMPACT SUR LA DÉCORATION INTÉRIEURE DE LA MAISON ?

Oui, c’est tout ce que l’on appelle les produits de rénovation sans destruction. Ils permettent de garder l’ancien dormant par dessus lequel on vient mettre une fenêtre complète, que l’on appelle fenêtre de rénovation. En revanche, on grignote un peu sur la surface vitrée. Pour ma part, je conseille de déposer l’ensemble fenêtre-dormant. Il est toujours embêtant d’enfermer une pièce de bois sous quelque chose.

COMMENT CHOISIR ENTRE PVC, BOIS ET ALUMINIUM ?

Si on se place du côté thermique et à prix équivalent, le PVC arrive en tête. Si on souhaite privilégier la préservation du style, c’est bien de pouvoir conserver des fenêtres en bois dont le style est traditionnel mais la technologie est innovante. Ces fenêtres nécessitent toutefois de l’entretien et sont d’un coût un peu plus élevé que le PVC parce que la matière première est plus chère. Pour sa part, l’aluminium demande peu d’entretien, comme le PVC, mais permet de grandes baies coulissantes et offre un style plus contemporain. En revanche, c’est le matériau le plus cher.

CERTAINS MATÉRIAUX ISOLENT-ILS MIEUX QUE D’AUTRES ?

Oui, il y a des différences entre le bois, le PVC et l’aluminium. C’est le PVC qui isole le mieux, ensuite arrive le bois puis l’aluminium, qui crée un pont thermique.

Dossiers techniques, Menuiserie

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “BIEN CHOISIR SES MENUISERIES”

Laisser une réponse