Avez-vous équipé votre logement de détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)

Fév 05, 2015 0 commentaire par

Les Français ont jusqu’au 8 mars 2015 pour équiper leur logement de détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF). En effet, l’obligation d’équiper tous les logements, qu’ils se situent en habitat individuel ou collectif, dans un bâtiment neuf ou existant, d’au moins un détecteur de fumée a été introduite par la loi N°210-238 du 9 mars 2010 et précisée par le décret d’application du 10 janvier 2011.

La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (dite loi ALUR ou encore « Loi Duflot ») modifie la loi du 9 mars 2010 concernant les détecteurs de fumée sur un point en stipulant que la pose de ces DAAF ne sera plus à la charge du locataire mais à celle du propriétaire, qu’il soit bailleur (louant son bien immobilier) ou propriétaire occupant. Les conditions d’installation des DAAF sont détaillées dans l’arrêté du 5 février 2013 paru au Journal officiel du 14 mars 2013. Celles-ci précisent que le propriétaire doit installer un détecteur de fumée et vérifier au moment de l’état des lieux son bon fonctionnement. Toutefois, c’est à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, qui entretient et vérifie le bon fonctionnement du détecteur tant qu’il occupe le logement qui en est équipé. Bon à savoir : c’est également à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, de changer le détecteur si nécessaire au cours de sa location.
Conseils pour choisir son détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)
Rendu obligatoire par la loi votée en 2010, et renforcée par l’arrêté du 14 mars dernier, le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) suscite bien des interrogations. Voici nos conseils rapides pour un achat et une installation efficaces.

Qu’est-ce qu’un DAAF ?

Un détecteur et avertisseur autonome de fumée (abrégé en DAAF) est un élément de sécurité qui réagit à la présence de fumée ou de particules de vapeur dans l’air. Il ne faut pas le confondre avec le détecteur de monoxyde de carbone que la fumée seule ne déclenche pas.

Où acheter son DAAF ?

DAAFLes DAAF sont disponibles dans tous les magasins de bricolage. L’occupant d’un logement peut aussi acheter directement son DAAF dans les grandes surfaces, commerces de proximité spécialisés ou sur Internet. Il peut également faire appel à un électricien ou à un spécialiste de la sécurité incendie qui l’aidera à choisir, installer et maintenir le DAAF.
Quel détecteur de fumée choisir ?

Tous les détecteurs de fumée mis en vente en Europe doivent répondre à la norme EN 14604 qui est la seule norme en vigueur sur ce territoire. La conformité à cette norme est attestée par la présence du sigle « CE » sur le DAAF. Ce sigle doit toujours être accompagné d’un numéro qui permet d’identifier l’organisme indépendant qui a vérifié la conformité du produit (par exemple, l’organisme français, AFNOR, est désigné par le numéro 0333). Au-delà de ce marquage obligatoire, il est recommandé de choisir un DAAF doté de la certification NF. Cette certification est délivrée par l’AFNOR, organisme indépendant assurant le contrôle régulier du marché et elle constitue un gage supérieur de fiabilité et d’efficacité, grâce aux contrôles réguliers mis en place.

A quel prix ?

15 € semblent correspondre au prix minimal garantissant la qualité d’un détecteur de fumée, 50 € à son prix maximal et 30 € au prix globalement acceptable pour ce type d’équipement. Les DAAF sont en effet vendus à partir de 15 €. Leur prix évolue ensuite en fonction des options supplémentaires proposées sur le produit, de son autonomie (qui varie de 1 à 10 ans), de certaines caractéristiques spécifiques (design, télécommande…) et de son mode de distribution.

Où l’installer ?

Il est nécessaire de positionner le détecteur dans la pièce donnant accès aux chambres afin que le signal sonore soit entendu par tous les occupants la nuit. Pour les habitations à étage, il est recommandé d’installer au moins un détecteur à chaque niveau du logement et par tranche de 70 m². Exemple : un couloir, ou le salon.

Sources : www.paris.fr

Législation, Non classé

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “Avez-vous équipé votre logement de détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)”

Laisser une réponse