ABITERRE L’ART DE CONSTRUIRE DANS LE RESPECT DE NOTRE PLANÈTE

Jan 13, 2020 0 commentaire par

Abiterre est un atelier d’architecture passionné par la conception d’ouvrages respectueux de l’environnement et de leurs habitants. Les constructions proposées sont économes en énergie et utilisent le plus possible des matériaux bio-sourcés : bois, chanvre, liège, chaux, paille, torchis, pierre, pisé…).

Avec une longue carrière emplie d’expériences diverses, Jacky Jeannet, actuel chef d’agence, oeuvre toujours avec le même enthousiasme et dans le souci de satisfaire sa clientèle. Il prépare également le passage de relais en partageant son expérience de plus de 36 années avec deux jeunes architectes talentueux : Claire Mazzolini et Benjamin Revire. Ils redonnent ainsi modernité et dynamisme à l’atelier qui poursuivra son travail de création architecturale.

UNE MAION CERTIFIÉ PASSIV HAUS EN MURS DE BRIQUES DE TERRE CRUE

Monsieur Jacky JEANNET a mené ce projet de maison dans l’agglomération clermontoise. La maison a été conçue pour prendre place sur une toute petite parcelle de 600 m² avec une orientation Nord-Ouest et une vue sur le Puy-de-Dôme. Les défis ont été multiples. ABITerre a su tirer le meilleur pour offrir à ses clients une maison unique, pleine de charme et en cours de labellisation passive.

Le Plan Local d’Urbanisme exigeant, l’étroitesse du terrain, la pente orientée Nord et la limite de hauteur de construction de 10m ont fait l’objet de réflexions particulièrement coriaces.

La maison est construite en partie sur pilotis afin de dégager le maximum de place au sol et donner cet effet de légèreté. Le sous sol partiel, maçonné en béton banché, supporte le rez-de-chaussée et l’étage conçus entièrement en bois. Pour répondre aux exigences du label Passiv Haus, les murs bénéficient d’une épaisseur d’isolation importante : 300 mm de ouate de cellulose ajoutés à 80 mm de fibres de bois. L’isolation de la toiture terrasse végétalisée sur membrane d’étanchéité drainée est isolée, par-dessus la structure en mousse de polyuréthane, matériau imposé pour ne pas dépasser la hauteur autorisée de 10m. Côté chauffage et production d’eau chaude, la maison est équipée d’un chauffe eau solaire alimenté par des panneaux solaires thermiques et d’une VMC double flux couplée à un puits canadien qui permettent de rafraîchir la température l’été de 3 à 4 degrés. Les appoints en chauffage sont assurés par un petit poêle à bois étanche.

L’organisation intérieure de la maison reprend la ligne conceptuelle chère à ABITerre : l’utilisation de matériaux bio sourcés. Ainsi, nous retrouvons des cloisons en briques de terre crue, idéale pour augmenter l’inertie, une charpente apparente en douglas et une mezzanine reliée à la terrasse par une passerelle et un filet de relaxation.

LE PRÈS DU PUY, UN PETIT COIN DE PARADIS MARAÎCHER EN MATÉRIAUX BIO SOURCÉS

Maria et Gabriel, sont les heureux propriétaires d’une exploitation maraîchère en agriculture biologique et d’un petit commerce-restaurant proposant à la vente et à la dégustation leurs produits récoltés.

Leur souhait était d’aménager un espace de vente pour leurs légumes et des produits bio de producteurs locaux. Cet espace se complète d’une cuisine et d’une salle de dégustation au rez-de-chaussée et de leur habitation à l’étage. ABITerre a su adapter le projet pour répondre aux souhaits de ses clients et résoudre les difficultés liées aux règlements d’urbanismes et aux données techniques de ce projet..

Entièrement réalisée en matériaux bio-sourcés (bois, laine de bois, ouate de cellulose, terre cuite, terre crue, parquet châtaignier à l’étage…), cette construction est très sobre en énergie : un seul poêle à bois assure le chauffage accompagné d’une VMC double flux. Le bâtiment a été réalisé en ossature bois avec un bardage en douglas local, hormis les espaces de stockage conçus en béton cellulaire. Le tout a été isolé avec de la ouate de cellulose et de la fibre de bois. Une importante isolation phonique et thermique a été pensée entre le rez-de-chaussée et l’étage habité. Le toit de l’appartement de 110 m² est en tuiles de terre cuite, isolé par 30 cm de ouate de cellulose et 60 mm de fibres de bois pare-pluie. A l’intérieur une cloison en ossature bois, couverte de torchis et enduit à la terre, apporte de l’inertie thermique au séjour et permet une régulation de l’hygrométrie de l’air. Pour la partie professionnelle, la couverture est assurée par une terrasse en partie accessible et en partie végétalisée.

Une petite anecdote montre la qualité thermique de l’édifice. L’appartement a été achevé en fin d’année avec un emménagement un 15 décembre. Fin janvier, les nouveaux occupant appellent Jacky Jeannet, en lui disant : « il y a un problème ». l’architecte écoute, un peu inquiet et les clients poursuivent sur un ton blagueur : « oui, on ne peut pas allumer le poêle à bois, car il fait chaud dans la maison, au mois de janvier, sans chauffage ! »

Cette création architecturale répond quasiment aux exigences d’une maison passive et accueille tous les jours, tout curieux et épicurien qui voudrait déguster de bons produits frais et prendre le temps de bruncher bio et local un de ces samedis matin ! 

Eco Construction, Reportages

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore ajouté d'informations à son profil
Aucune réponse à “ABITERRE L’ART DE CONSTRUIRE DANS LE RESPECT DE NOTRE PLANÈTE”

Laisser une réponse